The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La boucle est bouclée. Ou pas. [Jour 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité





MessageSujet: La boucle est bouclée. Ou pas. [Jour 3]   Mer 9 Jan - 9:07

Je venais de me lever. La nuit avait été impitoyable. Mes doigts tétanisaient encore à cause du froid et ces changements de température intempestifs m'irritaient à un point inimaginable. Passer d'un extrême à l'autre était définitivement un foutu enfer. Je baillais bruyamment, fatiguée non pas seulement par le manque de sommeil, mais également par ces conditions de vie. Ou de survie devrais-je dire. J'enfournais quelques biscuits dans ma bouche avant de me reporter sur la boisson. Il ne me restait plus grand chose dans ma bouteille et je décidais finalement de terminer le fond resté là. Ma gorge était sèche, je pouvais à peine parler. De toutes façons, nous avions trouvé (Olympe avait trouvé plutôt) une oasis, alors quitte à repartir en pleine forme... Autant le faire le corps ET la bouteille remplis.

Nous n'avions pas pu réellement inspecter les environs la veille, la tempête ayant fait rage pendant de longues heures... Ou peut-être était-ce des minutes. Je m'en fichais en fait. Je n'avais plus réellement la notion du temps par ici. Et suite à l'arrêt de ladite tempête, le soleil avait fini par décliner rapidement. J'étais donc restée sur ma position : en boule dans ma bâche jusqu'au lever du jour. D'ailleurs, en plus de la faim, de la soif et de la chaleur, les courbatures et les crampes commençaient à guetter comme des affamées. J'avais mal partout sans déconner. Bon pas au point de me faire arrêter de bouger, mais malgré tout, les douleurs étaient là. Puis bref, si on avait même plus le droit de se plaindre intérieurement dans ce merdier...

Autre chose m'aidait à supporter la douleur (pas si douloureuse que ça au final) : l'hécatombe du côté des carrières. Il ne restait effectivement que monsieur-je-crois-aux-lutins, dit aussi Nathan Black pour les débiles qui lui servent d'amis et de parents. J'avais presque faillit jubiler et crier de toutes mes forces hier soir en voyant s'afficher la tête de San et de Loki, mais ma gorge avait été si sèche que je n'aurais fait que cracher du sang. Si j'avais correctement compté, il ne restait plus que cinq tributs. J'essayais tant bien que mal de visualiser la tête des deux autres dans mon esprit, sans succès... La gamine peut-être ? Ouais peut-être. Il ne me semblait pas avoir vu la môme. Décidément, la canicule ne réussissait définitivement pas à ma mémoire.

Mon sac ouvert devant moi, assise dans le sable, je regardais tranquillement le soleil se lever sous mes yeux pensifs. J'attendais non seulement ma voisine, mais je m'offrais également un petit moment de répit. Nous avions l'eau à deux pas, rien de plus important ne pressait. A bien y penser, tous aux interviews, avaient prétexté vouloir gagner pour retrouver leur famille respective... Tous sauf moi. Oui, les autres étaient attendus par des gens. Aimés. J'étais simplement seule. Seule depuis tant d'années que que je ne m'en rendais même plus compte. C'était juste devenu... Une habitude. Rentrer dans une piaule vide. Chaparder. Le vent allait peut-être tourner maintenant. Les Hunger Games étaient peut-être la porte de sortie que j'espérais tant. Le bonheur auquel je n'avais pas eu accès depuis tout ce temps. Encore fallait-il gagner.



Dernière édition par Charlie Zhang le Sam 19 Jan - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Maître du Jeu

+ Admin +

avatar


Messages : 134
Date d'inscription : 12/11/2012

MessageSujet: Re: La boucle est bouclée. Ou pas. [Jour 3]   Ven 18 Jan - 18:48

C'est le grand final ! Les bords de l'arène s'enfoncent dans le néant. Si vous ne désirez pas sombrer dans un vide sans fin, vous avez tout intérêt à rejoindre la Corne qui, sur un rayon de 15 mètres, sera la seule partie de l'arène encore entière. Tout le reste disparaîtra. Un grondement sonore résonne au loin, prévenant les tributs qu'un évènement se produit.

Tout est encore possible. Rien n'est perdu. Offrez-nous du spectacle, et achevez cette première édition des Hunger Games ! Puisse le sort vous être favorable !

Ce message s'adresse aussi bien à Charlie, qu'à Olympe, car vous êtes toujours ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cornucopia.forumactif.org
Invité

Invité





MessageSujet: Re: La boucle est bouclée. Ou pas. [Jour 3]   Sam 19 Jan - 11:21

La nuit avait été horrible, oh oui ce n'est rien de le dire. Une fois la tempête passée, je n'osais pas sortir le bout de mon nez de sous la bâche, de peur de me prendre je ne sais quel piège. Oui c'est sans doute stupide ce que je dis là, mais cette bâche faisait comme une carapace, on se sentait un petit peu protégé. Quand l'hymne de Panem à raisonné j'ai quand même voulu jeter un coup d'oeil. Avec cette tempête de sable je n'ai entendu aucun canon, mais rien ne me dit qu'il n'y a pas eu de mort. Et c'est alors que je vois. District 4. Loki est mort. Mon coeur se serre quand je pense que je n'aurais plus l'occasion de le voir... Plus jamais. Quand je pense que ces yeux bleus ont disparu à tous jamais. Et quand je pense que je le rejoindrait certainement bientôt. Lorsque les visages ont fini d'apparaître je fais un rapide calcul au vu des jours précédents. 6. Nous ne sommes plus que 6... Et il ne fait nul doute que la finale approchera très bientôt. Qui sont ceux qui reste? Nathan, l'autre carrière, la petite et le blondinet. Oh mon Dieu c'est horrible... Cela signifie que... L'on va devoir se battre ou mourir. Mon seul réconfort est de savoir Nathan encore en vie. Mais pour combien de temps?

De toute la nuit je ne peux retirer cette pensée de ma tête. Quand je regarde Charlie à mon côté, les larmes me monte aux yeux. Demain il n'y aura plus qu'un seul survivant. Et ce ne sera certainement pas moi. Je ne suis même pas armée, vous voulez que je me batte avec quoi? Mes mains. Prise d'une soudaine crise d'angoisse je me lève pour aller paniquer plus loin et laisser ma compagne dormir en paix. Je me fait force pour me calmer mais avec tout ce qui me passe dans la tête, je vous assure que ce n'est pas pratique. Après dix bonne minutes, bien que mon cœur continue de battre la chamade, j'ai retrouvé une respiration correcte et je regarde autour de moi. Des palmiers. Ca ne va pas nous être très utile tout ça. Je caresse l'écorce du bout du doigt, savourant cette sensation. Des cactus. Ouais c'est piquant et alors? C'est pas ça qui tuera un homme. Et avant d'extirper une épine, on est sur de ce piquer 30 000 fois avant. Des cailloux. Bah c'est mieux que rien, on peut toujours constituer une petite réserve au cas où. J'en prends quelques uns que je mets dans mon sac, faisant tout de même attention à ne pas trop l’alourdir. Puis je me rends compte que ce que je fais est totalement débile. Je n'ai aucune chance, avec des cailloux en plus? Tu deviens totalement folle ma pauvre. Je soupire et me rallonge mais ne trouve pas le sommeil. Alors je me relève et fais quelque chose pour m'activer. Tout d'abord je rempli ma gourde avec de l'eau du lac, délicatement au cas ou. Puis je m'approche du palmier le plus proche. J'arrache à l'aide de mon couteau de poche et de mes mains l'écorce qui est facilement maniable avec tous ces petits fils. Je me sens soudain comme au district 8 dans l'usine où tard la nuit je tressais des vêtement. Alors qu'est ce que je fais maintenant? Je tresse.

Lorsque je me réveille enfin après avoir passé la nuit à tresser des petites breloques pour me calmer, je vois que Charlie est déjà réveillée en face de moi. Je lâche un petit sourire triste avant de me lever. Je la rejoins doucement et regarde à son côté le soleil qui finit de se lever. Je ne lui demande pas si elle a bien dormi, quelle question sotte. Comment peut on bien dormir dans cette arène?

Soudain un bruit sourd se fait entendre et fait se dresser tous les poils de mon dos et de mon bras. Il semble venir de partout, il est partout, il nous entoure. Un piège? Sans aucun doute. Une autre tempête de sable? Ca n'a pas la même sonorité. C'est alors qu'au loin, aux horizons du désert, ce que je vois fait arrêter mon coeur. Tout tombe dans... je ne sais quoi. Pire qu'un tremblement de terre, c'est carrément un affaissement. Toute l'arène tombe dans le néant. Tout d'abord figée, je prends mon courage à deux mains et attrape Charlie pour la forcer à se lever. Ni une ni deux nous prenons nos sacs et je regroupe rapidement mes affaires. J'ai les mains qui tremblent mais qu'importe. Puis j'attrape sa main pour que nous nous échappions dans la même direction. Je sais qu'elle a un sens de l'orientation plutôt nulle, et je ne sais pas si elle a récupéré ces esprits. Je m'en fiche qu'elle n'apprécie pas ce geste, mais disons qu'en plus d'être un geste salvateur, c'est aussi une source de réconfort. Nous sommes deux dans cette merde, autant se soutenir. Alors je me mets à courir en direction du seul endroit où tout ne s'écroule pas. Je sais où cela nous conduira. Aux deux autres tributs pour la grande finale. Mais c'est soit ça, soit nous mourrons dans une chute sans fin. Quel est le mieux? A débattre je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La boucle est bouclée. Ou pas. [Jour 3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La boucle est bouclée. Ou pas. [Jour 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Alpha [1ère] :: Zone Ouest-