The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milo Oracle

+ District 5 +

avatar


Messages : 234
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans l'arène, évidemment.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 12
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Sam 9 Fév - 16:49

Bonjour à tous ! Quelques semaines sont passées depuis notre précédent concours, si bien qu'il est désormais temps d'en recréer un nouveau. Pour information, Nat Curtis se verra renseignée sur sa récompense dans les prochains jours. Nous n'avons pas encore eu le temps de nous en occuper et il convient de régler quelques formalités.

Ce concours est tout à fait différent. Cette fois-ci, vous retournez de l'autre côté du miroir. Du côté des Tributs. L'objectif est très simple : vous devrez imaginer le pire tribut qui soit. Celui-ci évoluera dans une arène de votre choix (l'arène est secondaire, elle est juste là pour poser le décor) et devra mourir de la pire des façons. A vous de comprendre ce terme de la manière qu'il vous plaît.

Conditions :
- Votre Rp doit faire entre 400 et 1000 mots. La quantité ne fait pas la qualité.
- Un peu d'humour ne fait pas de mal. Faites vous plaisir et faites nous rire, sans tomber dans l’excès.
- Vous pouvez utiliser des PNJ, mais votre personnage principal doit être clairement identifié.
- La Saint-Valentin approche. Vous pouvez marquer des points en y parodiant une histoire d'amour.

Vous avez jusqu'au 1er Mars pour déposer vos participations au MDJ. Et la récompense, me direz-vous ? Une de taille ! Dans l'arène 4 (ou la 6ème, si vous ne participez pas à la 4ème) votre tribut bénéficiera d'un avantage certain. Dès le bain de sang, il recevra l'arme de son choix ! S'il l'a possède déjà, il sera libre de demander autre chose. Pas mal, non ?

Bon courage à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Dawnstar

+ District 12 +

avatar


Messages : 67
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 13 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Sam 9 Fév - 18:18

Milo, tu entends quoi par "le pire des tributs qui soit" ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenei Sword

+ District 12 +

avatar


Messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Sam 9 Fév - 18:26

Oh je participe, sans hésiter **.


Une magnifique rose d'Olympe :3
Une autre de Nathouniniou <3 Like a Star @ heaven
Encore une de Swanouninounette Amour
Et puis une autre de Pipiiii ! Banane
Et encore une d'Ozzynouninet ! Bizarre
Pis en v'la une autre Jojo ** Shandris
~ San a ressuscité !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias M. Eriksen

+ District 5 +

avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 19
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Sam 9 Fév - 18:50

Je participe aussi @@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Oracle

+ District 5 +

avatar


Messages : 234
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans l'arène, évidemment.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 12
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Sam 9 Fév - 23:09

Eycko, à vous d'interpréter comme bon vous semble =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alannah Straus

+ District 2 +

avatar


Messages : 352
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 25
Localisation : Au Pays des bisounours pardi !

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Dim 10 Fév - 2:55

Moi aussi je veux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenei Sword

+ District 12 +

avatar


Messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Dim 10 Fév - 8:39

Donc tu nous donnes ça et on fait ce qu'on veut ? Le rp se passe dans l'arène ?


Une magnifique rose d'Olympe :3
Une autre de Nathouniniou <3 Like a Star @ heaven
Encore une de Swanouninounette Amour
Et puis une autre de Pipiiii ! Banane
Et encore une d'Ozzynouninet ! Bizarre
Pis en v'la une autre Jojo ** Shandris
~ San a ressuscité !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître du Jeu

+ Admin +

avatar


Messages : 134
Date d'inscription : 12/11/2012

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Dim 10 Fév - 10:06

"Pire" peut être pris dans deux sens différents, c'est à vous de prendre celui qui vous convient. Plus votre personnage sera original, plus vous marquerez des points. Et oui, le rp se passe dans l'arène vu qu'il doit mourir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cornucopia.forumactif.org
Echo Dawnstar

+ District 12 +

avatar


Messages : 67
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 13 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Dim 10 Fév - 15:17

Ok, merci.
Bon Eycko va participer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierce D. Black

+ District 1 +

avatar


Messages : 618
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 22
Localisation : Arène Spéciale.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Dim 10 Fév - 17:29

Je vais probablement participer o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Sam 16 Fév - 21:51

Je vais sûrement participer *o*
Revenir en haut Aller en bas
Théo Valius

+ District 7 +

avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 08/01/2013

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mer 27 Fév - 11:59

OH LA LA je participe je participe! @@
J'ai une trop bonne idée! **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Dawnstar

+ District 12 +

avatar


Messages : 67
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 13 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mer 27 Fév - 14:46

Et moi faut que je trouve le temps de terminer. o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Cartwright

+ District 1 +

avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 25
Localisation : Perdu **

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mer 27 Fév - 16:36

J'avais complètement oublié ce truc là ^^ Je vais essayer de le faire avant vendredi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo Valius

+ District 7 +

avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 08/01/2013

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mer 27 Fév - 17:50

Milo vous informes que le concours est prolongé jusqu'au Dimanche 3 Février, alors, bonne chance à tous! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenei Sword

+ District 12 +

avatar


Messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mer 27 Fév - 17:58

Théo l'a fait avant moi, mais je confirme, vous avez (nous avons) jusqu'à dimaaaanche ! o/. ^^.


Une magnifique rose d'Olympe :3
Une autre de Nathouniniou <3 Like a Star @ heaven
Encore une de Swanouninounette Amour
Et puis une autre de Pipiiii ! Banane
Et encore une d'Ozzynouninet ! Bizarre
Pis en v'la une autre Jojo ** Shandris
~ San a ressuscité !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître du Jeu

+ Admin +

avatar


Messages : 134
Date d'inscription : 12/11/2012

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Lun 4 Mar - 22:08

Le concours est désormais fermé. Les résultats seront communiqués durant le week-end prochain. Merci à tous pour votre participation =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cornucopia.forumactif.org
Le Maître du Jeu

+ Admin +

avatar


Messages : 134
Date d'inscription : 12/11/2012

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mar 12 Mar - 13:23

Après avoir récolté les notes des trois juges (Oz, Oscar et moi-même), nous sommes parvenus à désigner notre vainqueur. Celui-ci n'est qu'autre qu'Elenei ! Les trois jurés se sont mis d'accord pour dire que le projet était particulièrement amusant et qu'il respectait tout à fait le thème. Nous remercions tous ceux qui ont participé au concours. Si vous voulez des précisions sur les points qui ont joué en votre défaveur, n'hésitez pas à nous le demander, nous vous répondrons avec plaisir. De même, nous aimerions poster à la suite vos participations, histoire que chacun puisse en profiter. Si vous êtes contres, faites le nous savoir dans la journée Wink

Elenei, tu remportes donc l'ultime privilége. Celui-ci ne sera pas possible dans l'édition n°5. En revanche, ça pourra l'être dans la six ou la sept. Félicitations ! Et félicitations à tous les autres également !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cornucopia.forumactif.org
Elenei Sword

+ District 12 +

avatar


Messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mar 12 Mar - 17:25

Woh, la classe **. On pourrait pas avoir les textes des autres ou un truc du genre pour lire ? Very Happy.


Une magnifique rose d'Olympe :3
Une autre de Nathouniniou <3 Like a Star @ heaven
Encore une de Swanouninounette Amour
Et puis une autre de Pipiiii ! Banane
Et encore une d'Ozzynouninet ! Bizarre
Pis en v'la une autre Jojo ** Shandris
~ San a ressuscité !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître du Jeu

+ Admin +

avatar


Messages : 134
Date d'inscription : 12/11/2012

MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   Mer 13 Mar - 21:12

Les résultats du concours (sans les mises en page).

• Théo :

"C’est la fin…"

Lena me regarde, d’un air à la fois sombre et heureux. Un rictus lui déforme le visage, son bras gauche a été gravement endommagé durant le combat contre Chléo, la carrière du 2. Je contemple son visage déchiqueté, son corps en morceaux… il n’avait qu’à pas me traiter de traître. Traître ? Je suis un carrière, enfin, presque. On m’appelle ainsi… mais je ne me considère pas comme tel. Je les ai rejoins certes, mais c’était… pour ma survie. Je dois vivre, et non mourir…

"On fait quoi, maintenant… Théo ?"

Je la regarde d’un air triste, cachant mes vraies intentions. Je viens du 7, elle vient du 5. Notre « amour » comme elle dit… ah ah… ce n’est qu’un jeu pour moi, un personnage à jouer comme un autre. Je ne veux pas mourir, c’est tout, elle doit donc trépasser à ma place.
Les nuages se dissipent peu à peu, redonnant à l’arène son aspect d’origine. Nous sommes sur un grand plateau d’herbe jaunies, quelques montagnes nous entourent, au sud se trouve un grand lac, et à l’est une petite forêt d’arbres typiques de la garrigue. Nous regardons autour de nous un instant, puis l’hymne de Panem retentit, avant de laisser place à la voix du présentateur.

« Chers habitants de Panem, laissez-moi vous présenter les deux heureux finalistes de la 37ème édition des Hunger Games, battez-vous bien, et puisses le sort vous êtres favorables ! »

Je regarde Lena dans les yeux.

"Laisse-moi… t’embrasser, une dernière fois, s’il te plait…"

Elle a les yeux en larme, elle ne veut pas que ça se finisse ainsi, je le sais, je le sens. Pauvre petite créature, tu ne sais pas le destin qui t’attends, et tu crois encore que je t’aime… hé hé, pauvre idiote que tu es, tu ne gagneras jamais cette édition, je serais le seul qui rentrera chez moi… de toute façon une seule personne peut rentrer, et je suis le plus méritant des deux ici.
Je prends rapidement une poignée de ces baies dites mortelles, dont j’avais enduit mes flèches afin de tuer mes ennemis… et en applique la pulpe sur mes lèvres. Lena n’a pas vu mon geste, je l’espère… elle ne se doute de rien je pense… pauvre sotte que tu es tribut du 5. Depuis le début de l’édition j’ai nié l’amour fou alors que j’étais avec les carrières afin de me protéger… je suis arrivé en finale contre elle… et elle va s’en aller de ce monde pour me laisser gagnant ! Je m’avance lentement dans l’herbe maculée de sang, nos corps se rapprochent, puis nos lèvres, une dernière… étreinte.
Je sens une lame se planter dans mon dos.

"Tu croyais que j’allais tomber dans ton piège ? Connard."

Non, ça ne se peut pas… non, c’est impossible… je me suis fait piéger… par cette conne…

Du sang dans ma bouche… mon corps qui tombe… mon regard qui se perd dans le sien. Elle me fixe. Le regard sombre. Une larme tombe sur mon visage.
Puis un coup de canon retentit.

• Eycko :

Il marchait dans la neige qui tombait paresseusement. L’air était frais, le soleil pâle, très pâle, simple boule de lumière froide. Depuis quand les petits flocons dansaient dans le ciel ? Il ne saurait le dire, du moins, pas maintenant. Pas maintenant… ni jamais ; toute notion de temps l’avait quitté. L’avait quitté et ne reviendrait pas. Désormais, il ne vivait plus que pour le moment présent. Il ne vivait plus que pour survivre. Survivre et faire disparaître.

Sa main serra un peu plus fort la hampe de son arc. Un bel arc, son arc. Argenté, orné ci et là de minuscules points dorés. Il devait bien l’avouer, sa chance avait été énorme. Au par avant, il n’aurait jamais pu songer qu’il aurait le cran et le courage de se rendre à la corne d’abondance… Se rendre à la corne d’abondance et revenir avec une arme et un sac à dos, sans se faire blesser. Quel coup de maître ! Quelle douce chance ! Néanmoins, tout cela faisait partie de son passé, un passé que quelques jours ou semaines avaient englouti petit à petit. Car le début des jeux était loin et la fin proche. Très proche.

Et il neigeait.

Il neigeait et Thésée marchait.

Thésée avançait, perdu dans ses pensées. Les larmes solides du ciel lui rappelaient tout à coup une multitude d’événements, sans qu’il en sache la raison. Il sentait son cœur battre dans sa poitrine, il discernait le visage de sa mère, il revoyait les yeux glacés de ses victimes. Les flocons brûlaient sa peau nue, recouverte d’égratignures multiples. Il s’en fichait. Peu lui importait à présent. Peu lui importait, car il était devenu du jour au lendemain une bête sauvage avide de sang et de violence.

Il s’arrêta.

Une bête sauvage avide de sang et de violence… Oui, Thésée faisait partie de cette catégorie maintenant, il le savait. Il le savait, il le sentait. Dans sa chair et dans son sang… il le sentait. Pourquoi ? Pourquoi ? Thésée n’avait pas de réponse, n’était pas capable dans apporter une. Et c’était bien cela qui le tiraillait. Son corps se consumait de l’intérieur, il ne restait plus que des cendres, simples poignées de poudre noire. Pareille à ces dernières, son âme s’assombrissait, il n’était plus maître de lui même ; simple pantin articulé, simple marionnette de bois.

Il tomba à genoux, les mains dans la boue.

Elles tremblaient.

Monstre ! Monstre ! Monstre ! Bourreau ! Infâme être perfide au cœur noirci d’une acide folie ! Lui qui pensait être différent, lui l’introverti, étrange garçon perdu dans son silence empreint de poésie, lui jeune homme qui a essuyé les pires moqueries, il n’est, en fin de compte, qu’une pâle copie de tous ces gamins du district deux dont il fait partie ; barbares, viles, pourris jusqu’à la moelle. Et il en a conscience. Il en a conscience, et c’est pour cette raison que ses membres et ses habits se recouvrirent de terre mouillée.

Ses yeux se voilèrent.

Il plongea dans un rêve éveillé, une sorte de flash-back transformé.

- Tu dois te porter volontaire ! C’est ton devoir, espèce d’empoter ! Regarde ton frère, lui est riche et connu à présent. Tu n’es pas un pauvre morceau de charbon du district douze ! Non, toi tu es la perle des perles du district deux. Aujourd’hui, ton heure est venue. Tu dois participer à la 22ème éditions des Hunger Games.

La voix stridente de sa mère fit vibrer ses tympans. Aussitôt, il se retrouva sur la place principale. Le deuxième souvenir venait de commencer.

- Thésée… Je m’appelle Thésée Ice et je crois bien que je me porte volontaire .

En un instant, le jeune homme se retrouve encerclé de paires d’yeux surpris. Il faut dire que le ton de sa voix n’est pas convainquant… Pas du tout. En tremblant, il s’avance vers l’estrade, le visage plus que pâle. Qu’est-ce qu’il aurait aimé faire bonne impression, simplement pour avoir la paix, pour ne pas que sa mère et son frère aient honte de lui. Mais non. Pas du tout même. Car il trébuche. Il trébuche et tombe. Devant les caméras, devant les habitants du districts. Tout le monde rit, tout le monde crie.

Thésée se relève en un bon et rejoint la tribut fille.

Un silence…

Plus tard, dans le train sensé l’amener au Capitol, Thésée s’apercevra en regardant les rediffusions de Moissons, qu’il s’est troué le pantalon en tombant.

Tout le monde a vu son caleçon.

Changement de décor.

- Je t’aime. Je t’aime tellement.

- Moi aussi Thésée…

Le carrière embrasse alors la tribut de son district, cette belle rousse au visage angélique. Il l’embrasse en sachant que le lendemain, il ne la reverra pas. Il ne veut pas faire l’habituel alliance carrière. Il veut juste disparaître.

Il éternua. Nouvelle scène.

Du sang. Du sang. Plein les mains, plein les yeux. Du sang. Du sang et pas qu’un peu. Il a mal. Ô douleur lancinante, ô douleur inimaginable. Mal. Mal. Mal, Thésée a mal, si mal. Vengeance. Son cœur crie vengeance. Alors s’en penser, il hurle. Et c’est sous les étoiles qu’il tord le cou de son adversaire. La folie vient de prendre racine en lui pour la première fois.

- Tu fais le ménage ?

Thésée leva la tête. Il discerna de brillants cheveux roux… Athéna, sa chère Athéna, le contemplait. Brisant son rêve éveillé, elle le ramenait à la réalité. Triste réalité meurtrière.

- Je ne voulais plus te revoir Athéna…

- Moi non plus.

- Je t’aime Athéna.

- Moi aussi.

Des larmes ruisselèrent sur les joues des deux carrières.

- Tu es le pire tribut que le district deux ai jamais eu. Et pourtant je t’aime.

- Adieu, mon amour, tue moi.

Une lance transperça le cœur de Thésée.

Sous une tempête de flocons, une rouquine pleurait. Sous une tempête de flocons, un garçon mourrait.

Dans le silence de l’arène, dans le calme de la neige, il y eu… un coup de canon.

• Kyr :

Je marche à travers la broussaille. C'est... délicieux, comme lieu. Ni trop chaud, ni trop froid, avec assez de végétation et d'animaux. Les coups de canon commencent. Un... Deux... Quatre... Cinq... Huit... Onze... Quinze... Treize... Douze... Neuf... Vingt... En sachant qu'il y a 24 tributs au début, que vingt sont mort, et qu'il est environ 15 heures, sans oublier qu'il y a 60 minutes dans une heure et 60 secondes dans une minute, on peut en déduire qu'il y a encore au moins 50 tributs! On est dans le plein de la compétition. Je tombe, et je finis dans une flaque de boue. Pardin! Mes magnifiques cheveux noirs... De plus, je suis recouverte de boue partout! Idiots de Juges de mes bottes! Pff. Je me relève, et j'essaye d'enlever la boue en me «grattant» sur un arbre. Rien. Le résultat, est que ma tenue se déchire. Oh et puis zut! Tant pis, je vais continuer sans. Je regarde mes seins.

-Alors, Priscilla, t'as pas trop froid?

On sait jamais rien avec les seins droits. Ils peuvent toujours se perdre. Alors que les gauches, ils sont responsables et intelligents. Priscilla est encore excitée, comme toujours.

-Priscilla! On est en directe nationale! Tu devrais faire comme Marie. Regarde, elle est calme. Prends exemple d'elle!

Je continue ma promenade. Soudainement, je tombe sur le garçon du District 16. Il est avec quelqu'un d'autre. Le garçon du 15? Probable. Mais... pourquoi ils s'embrassent? Ils ont une relation? C'est pas interdit par quelque chose? Mah. Va savoir. Je sors de l'arbre derrière lequel je me cachais.

-Salut! On se fait une alliance à trois?

J'espère qu'ils voudrons de moi. Sinon, je vais avoir personne pour me gratter le dos. Cependant, au lieu de commencer à gratter, ils s'en vont en courant. Qu'est-ce qu'ils sont malpolis! Puis, je tombe, mais pas accidentellement.

-Bonjour, Camille!

Je reconnais cette voix... C'est celle de Jann, la fille du District 24. Elle veut sûrement parler de maquillage avec moi! Mais alors...

-Prépare-toi à mourir!

...pourquoi elle m'a bloqué la bouche? J'essaye de lui parler, en vain. Mais... je croyais que moi et Jann, on étais amies! Kann, le garçon du District 14, arrive. Oh, lui, il va m'aider! Les grognements qu'il me lançait pendant l'entraînement signifient sûrement «Je l'aime». Cependant, il me coupe une main. Oh... ça doit être une tradition du District 14. Pendant ce temps, Jann m'a déchiré la peau de Marie. Mais... ils sont bizarres, dans leurs Districts. Puis, ils me prennent par les jambes et me jettent dans un trou, qu'ils recouvrent avec un arbre, en me bloquant ici. Qu'est-ce... Qu'est-ce qu'ils foutent? C'est un jeu? Ouais, ça doit être ça. C'est quand je finis de penser à ça, que le pire arrive. La terre tremble, et je sens les arbres tomber, même si je suis dans un trou. Des coups de canon résonnent. Heu... 5. Ce qui laisse encore... plus de trente tributs, au minimum. Ça va être long...


Quand je me réveille, je sens de bestioles sur mes bras. Des... je sais comment elles s'appellent. Des... serpents! Pourquoi ils sont là?

-Salut! Vous allez bien?

Sans crier gare, ils commencent à me mordre. Partout. N'importe où. Après m'avoir mordue le plus possible, ils s'en vont. La douleur est insupportable. Comme si j'avais été renversée par des taureaux en colère. Ensuite, un serpent encore plus gros arrive. Il commence à me manger. Qu... Quoi? Je suis trop fatiguée pour faire n'importe quoi. Il continue à me manger, lentement. C'est comme ça que je vais mourir? Peut-être. Au moins, je vais rejoindre Mamie au paradis du District 10.

-Adieu, arène...



-Hé bien, il semble que ce soit la fin du District 10 pour cette édition!
-Oui, Markish. Moi, je parie ma perruque rose avec les paillettes que les garçons du District 5 et 6 vont aller loin!
-Sans doute! Très maligne, leur idée de se cacher derrière un arbre et de le faire tomber sur les carrières et sur celui qui bloquait la fille, en la condamnant encore plus!
-Bref, je crois qu'avec 7 tributs encore en vie, cette édition se fait intéressante!

• Elenei :

Soixante secondes. Les soixante secondes du lancement, je les ai passées à la regarder. Sans aucune gêne. Sans rien regarder de l’arène, aussi. De toute façon, elle serait toujours là pour moi. J’en suis sûr. Quand le présentateur a prononcé le zéro, tout le monde a couru vers la corne. Sauf moi. Oui, moi j’avais préféré faire demi-tour et me cacher dans cette ville envahie par les herbes et les plantes sauvages en tout genre. J’avais grimpé dans un immeuble, frai comme une fleur. De là, j’avais observé ma dulcinée, celle qui ferait battre mon cœur à jamais. Avec ses amis les carrières, elle était restée à la zone de départ. Elle était si intelligente… Je lui offrais mon sac avec plaisir. Elle y avait tué au moins trois personnes, la magnifique. Leur sang impur maculait sa belle tenue. Heureusement que l’immeuble où je me trouvais n’était pas trop loin d’elle. Je ne savais comment survivre sans elle. Le seul obstacle aurait pu être son compagnon de district un grand blond musclé mais con à un point… Il n’allait sûrement pas me faire obstacle, moi adolescent du 9 ! L’amour est plus important que tout !

J’attendis qu’elle se déplace enfin pour descendre. En chemin, je trébuchais sur un petit caillou et je m’éraflais la jambe. Qu’importe, j’allais la retrouver, et elle, surprise mais heureuse et comblée allait m’ouvrir ses bras puis m’embrasser passionnément. J’avais beau ne pas être magnifique, je savais qu’elle m’aimait. Nous étions faits l’un pour l’autre, elle était mon âme sœur. Je l’avais su dès que mes yeux avaient plongé dans les siens, lors de la cérémonie d’ouverture. Repenser à la scène qui avait enfin donné du sens à ma vie sombre et inutile était magnifique. Son regard à ce moment, mes émotions, cette vague d’amour qui vous submerge était telle que je suis tombé inconscient sur mon char. Par ça, j’avais sûrement marqué les esprits.

En chemin, je me suis mis à chantonner une chanson que j’inventais au fur et à mesure qui exprimait tout l’amour que je lui portait. Une ode à sa beauté, son intelligence et sa magnificence. Quand j’y repensais et que je revoyais son si beau visage dans ma tête, mon cœur s’emballait. Ses lèvres pulpeuses et roses qui donnaient envie de les embrasser, ses beaux yeux bleu gris qui d’où l’on avait une idée de l’immensité de son âme. Ses belles joues rondes. Ses cheveux blonds très longs que je devinais si soyeux… L’avantage de cette arène, c’est qu’il y avait des fleurs partout. J’en ramassais pour créer un magnifique bouquet, digne d’elle, tout en marchant vers l’amour de ma vie et sans arrêter de chanter. Je sentais sa présence. Elle était là, à quelques pas de moi, j’en étais sûr. J’étais maintenant dans une prairie fleurie. Je gambadais gaiement, mon bouquet à la main en sautillant. Je me rapprochais de plus en plus d’elle. À chaque pas, mon cœur bondissait dans ma poitrine.

A un moment, je croisais un groupe de personnes. Je leur fis un petit coucou de la main et continuant ma marche joyeuse. Mais eux ne restèrent pas dans leur coin. Au loin, je les vis se rapprocher, se rapprocher et m’arriver derrière. Ils avaient des armes à la main. Une grande épée un peu courbée pour l’un, et un arc pour l’autre. Ils voulaient sûrement m’attaquer et moi, je devais courir si jamais je voulais la revoir en vie ! J’ai lâché mon bouquet et je suis parti à vitesse grand V. Dommage, je n’aurais jamais le temps d’en refaire un aussi beau. Les couleurs étaient divinement assorties et les fleurs magnifiques. Pendant ma course, une flèche frôla mon épaule en l’entamant un peu. Je lançais un petit regard au-dessus de mon épaule pour voir où ils étaient. Heureusement, les deux s’étaient arrêtés sur une colline, mais celui qui avait l’arc me visait encore. J’étais loin, mais j’avais peur. J’ai donc continué de courir car on ne dit pas que l’amour donne des ailes ?

En face de moi, il y avait une petite forêt. Du haut de mon immeuble, je savais qu’elle était allée dedans. Je pénétrais dans la noirceur du bois toujours au pas de course, en espérant tomber sur quelques fleurs pour refaire un petit bouquet. J’ai marché, longtemps. Quelquefois, je suis tombé sur des petites fleurs. Le bouquet se reconstituait, mais beaucoup moins vite et beaucoup moins beau. Puis, je suis tombé sur la petite clairière. Elle était là, au milieu, avec son ami du district 1. Prenant mon courage à deux mains, je lui ai foncé dedans en l’étouffant dans un câlin. Mon cœur menaçait d’exploser. Je pleurais de joie, enfin content de pouvoir la serrer dans mes bras.

Mais il me voulait quoi l’autre boulet ? Il arrivait de nulle part et il me fonçait dedans, comme ça ? Déjà qu’il m’avait fait peur à la cérémonie d’ouverture… Gâcher mon heure de gloire impunément ne pouvait pas être pardonnable. Tandis qu’il me serrait encore dans ses bras dégeus avec dans la main son bouquet de fleurs à la con, je sortis un de mes couteaux de ma ceinture. Il déblatérait des tonnes des conneries sur nous, ce qu’on allait devenir grâce à notre amour surpuissant. Devant moi, mon partenaire de district pleurait de rire. De rage, je plantais mon couteau dans le dos de l’intrus, plusieurs fois. Je ne me suis arrêtée que quand j’entendis le bruit du coup de canon. Un tel délice… Non mais quel mauvais tribut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cornucopia.forumactif.org
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Concours n°2 : Le pire Tribut qui soit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» Kage bushin le pire boulet --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Après l'effort, le réconfort ! :: Le Flood :: Les concours-