The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysander Drayon

+ District 1 +

avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 25
Localisation : Dans l'Arène

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko   Jeu 28 Fév - 19:31

Le garçon du 9 c'était lâchement sucidé, au moins je n'aurais pas à me salir les mains. Je vis alors Chandler se faire tuer par Théo, il était mort, j'entendis le coup de canon pour annoncer sa mort. Je m'en fichais pas mal, mais lorsque je vis le corps de Mary sans vie j'étais fou de rage. Un deuxième coup de canon retentit, je ne dois pas rester là, Eycko était toujours là. Je lui ordonnais de me suivre, je courrais bien que j'avais mal à la jambe, j'avais très mal à la jambe. Je courais dans le tunnel je pointais ma lampe torche dans les ténèbres. Des larmes coulaient sur mes joues, oui je pleurais je ne devais pas, car je ne suis pas faible. J'avais mal, je savais que je pouvais mourir à cause d'une simple infection, mais ce n'est pas grave. J'arrivais dans une zone il n'y avait pratiquement rien, il n'y avait que de la verdure. Je me fichais désormais de ma sécurité & je m'enfonçais dans la verdure, je devais me reposer, je me retournais pour regarder Eycko, j'étais si triste. Mais de toute façon c'est le prix à payer pour gagner. Je décidais de m'installer, je posais mon sac & je m'assis sur le sol. Il fallait que je me soigne, il fallait se reposer !

-Il ne faut plus combattre, on a eut trop de perte. Je pensais que ça aller être plus facile que prévu. Et ne t'inquiète pas je ne laisserais personne te faire de mal, je te jure que me battrais pour toi, d'accord dis-je doucement.

J'étais vraiment sérieux, je ne voulais plus voir un allié mourir, pour Chandler je m'en fiche pas mal, mais pour Mary c'est une autre histoire. Je serrais mes dents, j'ai vraiment envie de retrouver cette fille & de la tuer. Mais pas de la tuer comme Mattys, je la ferais souffrir, je veux l'entendre souffrir. Je veux l'entendre crier & je me jure qu'Alannah Staus ne ressortira pas vivante de la troisième édition des Hunger Games
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Dark

+ District 10 +

avatar


Messages : 366
Date d'inscription : 25/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut :
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko   Jeu 28 Fév - 19:46

Vous avez un nouveau message :

• Tribut : Lysander Drayon
• Objet donné : Pommade cicatrisante
• Par qui ? Oz Nightway
• Petit mot ? : Aller survis bel homme du 1 <3


2 roses de Kelly I love you
1 rose de Kyr I love you
1 rose de Swan I love you
1 rose de Pierce I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Dawnstar

+ District 12 +

avatar


Messages : 67
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 13 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko   Mer 6 Mar - 17:57

Lys' est déprimé. Je le vois bien. Je le sens bien. Avant, j'aurais pris ce grand garçon dans mes bras. J'aurais essayé de lui rendre le sourire. J'aurais essayé de le consoler. Avant. Oui, avant. Aujourd'hui, je n'ai plus la force de parler, plus la force de me lever, plus la force de marcher, et plus la force de pleurer. J'ai l'esprit aussi vide qu'une coquille, j'ai l'esprit renversé. Penser. Penser... Que peut donc signifier ce verbe étrange et court ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Parler. Parler. Que veut donc dire ce mot légèrement musical ? Aucune idée, aucune idée. Pleurer. C'est quoi, pleurer ? Oh, ça, je sais encore, je le sais, et le saurais toujours. Mais qu'importe. Plus rien n'a d'importance désormais. Non, plus rien. J'ai fait l'erreur de me porter volontaire pour un jeu de meurtrier. J'ai fait l'erreur de m'allier avec des tueurs sanguinaires. J'ai trop fais d'erreurs. Oh, j'ai toujours écouté mon coeur, je n'ai pas enlevé des vies pas bonheur, mais le fait est là. Je suis devenue un monstre. J'ai bien trop vu la mort. Je dois disparaître.

Il le faut. Car désormais, je ne serais qu'un poids pour Lysander.

Aujourd'hui, alors que mon heure approche, je comprends, je prends conscience, de ma sottise. Je comprends, je prends conscience de la dangerosité d'une intelligence anormale. L'ennuie... Je suis surdouée, pense bien plus vite, raisonne bien plus clairement, que la plupart des enfants de mon âge. Je suis surdouée, et je m'ennuyais. Dans mon district, dans cet univers bleuté et salé, chaque journée ressemblait à la précédente. Encore et encore. Je n'en pouvais plus. Les gens n'avaient jamais d'expressions sur le visage, n'exprimaient rien. Ils étaient trop troublé, trop choqué, par la fin des jours sombres. Cette fin, qu'il n'avaient jamais envisagé. Et moi, je m'ennuyais. Tout était évident, tout. Pourtant, je devinais que derrière le comportement de ces personnes, une personnalité plus passionnante, plus fascinante, se cachaient au fond, tout au fond d'eux. A 10 ans, naquit alors mon rêve, mon souhait, le plus cher.

Comprendre et étudier la psychologie et le comportement de l'être humain.

Tâche peut facile dans un district si ennuyeux. Il fallait que je trouve une solution. Cet ennui qui s'emparait de moi jours après jours, allait finir par m'achever, je le sentais. Cette année là, la guerre venait de prendre fin, nous laissant plus misérables que jamais. Cette année là, j'entendis pour la première fois parler des "Hunger Games", les jeux de la faim. Petit à petit, à germé en moi l'idée d'y participer, pour pouvoir en apprendre plus sur mes confrères des autres districts. Pour voir les émotions les submerger. Ma vie touche à sa fin, à présent, et je n'ai rien appris des autres. Pourtant, les jeux "furent" (employons le passé, vu que bientôt je n'aurais plus de liens avec eux) une bonne leçon pour moi. Je me suis étudier moi même. Moi, pauvre être stupide et ignorant. Je pensais m'ennuyer chez moi, je pensais que me sortir de cette monotonie me serais bénéfique. J'ai mal évalué mes capacités. J'ai mal évalué ce qui me tenait réellement à coeur. Et j'ai compris. J'ai compris que j'étais trop jeune. Trop jeune pour comprendre l'atrocité du point de vu d'un adulte, trop jeune pour faire disparaître des vies. Trop jeune pour en assumer les conséquences.

Je m'appelle Eycko. J'ai douze ans. Je suis surdouée.

Et je sais, que l'intelligence peut-être un danger en trop grande intensité.

Lys' se repose. En silence, je me relève. Je n'en ai plus la force, je l'ai déjà dit. Mais je me relève quand même. Je me relève, comme un zombie, laissant toutes mes affaires par terre. Toutes, hormis mes flèches. Elles je les emporte avec moi, pour que personne ne les utilise plus. Plus jamais. M'agenouillant je trace dans la terre, quelques mots prés de mon sac. Quand mon partenaire tournera la tête pour voir si je vais mieux, il tombera sur ce message que je lui laisse, je l'espère. Je saute sur mes pieds. Tel un fantôme, je me dirige vers un tunnel. Je m'y dirige, et je disparais dans son obscurité. Laissant derrière moi, ces phrases, pour mon coéquipier.

Pardon Lysander, pardon. Mais je m'en vais. Nous ne nous révérons plus, car là où je vais, tu ne dois pas y aller, pas encore. Je te laisse tout. Désormais, oui désormais, Lys', tu dois gagner. Gagne pour Mary, pas pour Chandler, car lui, tu ne l'aimais pas, et gagne pour moi. Pardon, pardon, pardon. Je m'excuse. Je m'excuse. Mais je n'ai plus le choix. Je préfère disparaître plutôt que d'être un boulet.

Adieu.

Eycko.


Je m'appelle Eycko. J'ai douze ans. Je suis surdouée. Et aujourd'hui je pars, aujourd'hui je m'en vais. Je m'en vais loin de Lys'. Je m'en vais trouver une zone tranquille.

Pour me suicider.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysander Drayon

+ District 1 +

avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 25
Localisation : Dans l'Arène

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko   Mer 6 Mar - 18:23

J'étais sur que je ne me réveillerais jamais, car de toute façon Théo reviendrait surement, car il avait l'air fou. Il croyait vraiment être un tribut surpuissant avec sa hache, mais pour moi il n'était rien. Il avait juste tué un incapable, juste avant de m'endormir j'avais appliqué ma pommade, il me restais la moitié du peau de pommade. Je en serrant très fort Eycko dans mes bras. Je dormis pendant très longtemps, j'étais bien en faites je n'ai pas fais de rêve & de cauchemar, à mon réveil Eycko sera à côté de moi. Je serais heureux, je serais avec elle & on continuera nos ascension tous les deux. Je me réveillais, mais à mon plus grande étonnement je ne vis pas Eycko à sa place je trouvai un mot qui m'expliquait qu'elle allait se suicider & qu'elle me laisser ses munitions. j'étais en colère, j'aurais pu la retenir si je ne m'étais pas endormis. Je criais le prénom d'Eycko, elle devait déjà être loin, elle devait avoir prévue son coup. Je hurlais son prénom pendant de longues minutes, je me fichais complètement des tributs, j'étais en colère. Je pris les deux sacs sur mon dos, je décidais de brûler le petit, il ne me servait à rien, il partit en fumé & en même temps la petite forêt commença à brûler. Je commençais à courir, j'étais en colère, je décidais alors de partir de la zone, car la fumée aller envahir les lieux. En plus je me ferais facilement repéré, je décidais de courir très loin avec mes lampes torches dans les mains. Je décidais de me reposer dans un tunnel pour manger, j'avais faim & soif. Je bus toute la gourde, j'avais tellement soif, en plus avec la chaleur qu'il y avait dans cette grotte je ne pouvais pas ne pas boire ! Je décidais de manger les trois pommes aussi, j'avais le ventre plein, c'était un bon repas je n'avais pas besoin de plus pour l'instant. Je décidais de me remettre en marche, je n'avais pas peur, j'allais venger Eycko, je ne pense pas qu'elle c'est encore suicider, enfin je n'espère pas. Mais il faut que je la retrouve, avant qu'elle ne commette l'irréparable. Je marchais d'un pas rapide, mais je m'accordais une seconde pause de 10 minutes juste pour reprendre mon souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous devons partir, c'est la seule solution ! ► Eycko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» CES CHIENS DOIVENT PARTIR DU REFUGE 56 TTE SOLUTION ETUDIEE
» une seule solution, c'est la révollution [pv Yushiki Zeto]
» Haiti-développement ; Une seule solution ...respecte moun!
» nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Vesuva [3ème] :: Zone Deux-