The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elenei Sword

+ District 12 +

avatar


Messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]   Mer 13 Mar - 21:45

Elenei Sword
“ And if you're still bleeding, you're the lucky ones „

Milo Oracle & Elina Parker


Quelques instants sont passés. Nous n’entendions que le bruit notre propre respiration. Des halètements et des chocs venaient de derrière. De temps en temps, on pouvait apercevoir des faisceaux de lumière traverser le ciel. Une lumière blanche qui devait vous aveugler en la regardant en face. Peut-être que c’était comme ça qu’il avait réussi à attaquer par surprise… Puis soudainement, une autre voix féminine se fit entendre. Elle faisait plus vieille que la première, même plus mature. Oh oh. On ne l’avait pas entendue arriver celle-là. Niveau silence, je lui donnais facilement vingt sur vingt.

A côté de moi, la tension était assez palpable. Elina avait sûrement vu (encore) en cette nouvelle voix Kelly et Milo devait avoir peur pour sa peau. Le silence entrechoqué de bruits de bataille devint vite pesant. Et rester là contre le mur donnait des crampes. Et ce maudit caillou qui me rentrait dans le dos… Je me déplaçai un peu pour éviter d’avoir des fourmis dans les jambes quand Milo prit la parole. Sa voix tremblait et trahissait sa peur. « Je pense vraiment qu’on devrait partir. Ce n’est pas tant ce garçon qui m’inquiète. C’est… cette zone. Je doute que les juges nous laissent tranquilles comme ils l’ont fait jusque maintenant. Cet endroit est trop paisible. Vous ne croyez pas ? Et si nous allions ailleurs ? Nous sommes trois et même si je ne pèse pas beaucoup dans la balance, ça découragera les tributs isolés de nous attaquer. Vous ne croyez pas ? »

Pas bête le mioche. Je savais bien qu’il avait un minimum de jugeotte et un instinct de survie développé suffisamment. Tant qu’ils se battaient, on ne risquait rien cachés ici. Mais quand ils finiraient, je pensais qu’ils chercheraient d’autres proies. À moins que les deux survivants de ne combattent entre eux après la fin de cet affrontement… On devrait en profiter pour s’éclipser avant qu’ils ne finissent tous les trois en sang. Pourtant, j’avais envie de me battre un peu moi aussi. « T’as raison, partons avant qu’ils ne nous remarquent ». Elina acquiesça, et nous avons fait demi-tour vers une nouvelle galerie.



De retour dans ce bon vieux noir. Bien glauque. Maintenant que nous étions éloignés du tribut à la lampe torche, nous n’avions plus aucune lumière. On avançait de nouveau à l’aveuglette. Un pas après l’autre, comme au tout début. Dans un autre tunnel, cette fois-ci. Il me semblait plus étroit que le précédant, quand même. Le silence était toujours le même. Seulement quelques fois, où un raclement de semelle sur le sol venait le troubler. Peut-être que nous allions tomber sur une autre grotte vide, cette fois-ci ! Enfin, si cette galerie menait quelque part…



Mettre les pieds dans une nouvelle grotte était assez rassurant quand même. Celle-ci était nettement plus petite que la précédente. Elle contenait beaucoup plus de rochers et de végétaux. En tout cas, on n’entendait personne. Soit nous étions seuls, soit quelqu’un était là, mais se cachait bien… Je me tournais vers mes compatriotes pour leur demander leur avis. À demi voix, encore une fois. « Alors, vous en pensez quoi ? Ce coin n’a pas l’air infesté de gens en tout cas… Vous préférez vous installer dans les buissons ou dans les rochers ? Comme vous voulez, ça m’est égal, moi. »




Une magnifique rose d'Olympe :3
Une autre de Nathouniniou <3 Like a Star @ heaven
Encore une de Swanouninounette Amour
Et puis une autre de Pipiiii ! Banane
Et encore une d'Ozzynouninet ! Bizarre
Pis en v'la une autre Jojo ** Shandris
~ San a ressuscité !


Spoiler:
 


Dernière édition par Elenei Sword le Dim 24 Mar - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Parker

+ District 5 +

avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]   Dim 17 Mar - 15:09


Toute la tranquillité qui régnait jusqu'à maintenant avait disparu. Nous étions plus seuls. Un garçon avait rejoint la fille pour la tuer. Son rire était vraiment effrayant, c'est sûrement un carrière, il ne faut pas rester ici. Aucun de nous parlé, on entendait juste le bruit de nos respirations. Ce calme me donnait envie de rigoler, c'était plus fort que moi. Rapidement, je plaquais ma main devant ma bouche pour me retenir. Combien de temps allons nous rester ici ? Puis j'entendis à nouveau la voix de la fille, je suis sure que c'est Kelly. Elle va nous réduire en pièce, c'est certain. Il faut bouger au plus vite, mais Elenei n'avait pas l'air vraiment décidé sur le coup. Heureusement qu'on a eu le temps de se reposer car je sens que la journée va être longue. Puis rester contre le mur, sans bouger est vraiment inconfortable. Puis d'un coup, une seconde voix féminine se fait entendre, on est vraiment plus en sécurité ici.

« Je pense vraiment qu’on devrait partir. Ce n’est pas tant ce garçon qui m’inquiète. C’est… cette zone. Je doute que les juges nous laissent tranquilles comme ils l’ont fait jusque maintenant. Cet endroit est trop paisible. Vous ne croyez pas ? Et si nous allions ailleurs ? Nous sommes trois et même si je ne pèse pas beaucoup dans la balance, ça découragera les tributs isolés de nous attaquer. Vous ne croyez pas ? » dit-il d'une voix tremblante.

Mon copain Milo a toujours de bonnes idées. J’acquiesçais d'un hochement de tête et d'un sourire, prête à partir même si j'étais certaine que dans ce noir il ne m'avait pas vu hocher la tête. Il va falloir partir discrètement. Moi et la discrétion ça fait deux. De temps en temps, la lumière des tributs venait se poser sur nous, à croire qu'ils nous avaient trouvé dans notre cachette. Les Hunger Games c'est un peu comme un cache cache géant mais si on te trouve t'es mort. C'est encore plus excitant. Elenei était également d'accord pour qu'on lève le camp.
Sans attendre plus longtemps, on fit demi tour. Au bout de quelques minutes de marche, nous arrivons dans une nouvelle grotte, sains et saufs. Elle était bien plus petite que l'autre et il n'y avait pas de point d'eau. Il n'y avait que des rochers ainsi que des végétaux. Personne en vu, on est les seul à être ici et tant mieux. Enfin, pour le moment. Elenei nous fit face avant de prendre la parole.

« Alors, vous en pensez quoi ? Ce coin n’a pas l’air infesté de gens en tout cas… Vous préférez vous installer dans les buissons ou dans les rochers ? Comme vous voulez, ça m’est égal, moi. »

Je fis un rapide tour de la grotte sans trop m'éloigner de mes alliés, on sait jamais. Cet endroit me plaît bien, il est parfait pour s'amuser pour faire passer le temps. Je ne sais pas on est encore combien en jeu mais on ne doit plus être beaucoup, la victoire se rapproche et je vais bientôt retrouver mon père. Il sera si fier de moi à mon retour, j'ai hâte. Je revenais auprès de mes amis avec un grand sourire. Je suis contente de partager cette aventure avec Milo en fin de compte. J'espère être là pour l'accompagner vers la mort, je ne veux pas qu'il meurt en étant tout seul. J'aime pas le savoir condamner dans tous les cas, il mérite tellement d'avoir une longue vie devant lui. De toute façon il restera toujours mon ami. On continuera de faire des partis de loup glacé, touche touche et de cache cache au paradis et ça sera encore plus marrant.

«  Cet endroit est parfait pour faire une petite partie de cache cache à l'occasion et en plus il y a personne d'autre que nous ! » M'exclamais-je avec un grand sourire. «  Je propose qu'on s'installe dans les buissons, c'est plus agréable que les rochers non ? »

Sans même attendre l'avis de mon partenaire de District, je courais vers les buissons et m'y installais. Je m'asseyais à même le sol et sortais ma bouteille de mon sac pour en boire quelques gorgées d'eau. D'abord est ce qu'on est en pleine journée ou la nuit ? J'aime pas ne pas savoir ce genre de chose, après on est complètement désorientés. Il ne faut vraiment pas être claustrophobe pour rester dans cette arène.

« Bon, qu'est ce qu'on fait maintenant ? On cherche des gens à tuer ? On fait un jeu ? Vous avez des idées? » Demandais-je avec impatience. « Dites on est encore combien en jeu ? Vous le savez vous ? Et puis d'abord, est ce qu'on est en plein jour ou c'est encore la nuit ? Parce que moi j'en ai aucune idée ! »

Le temps dans l'arène commençait à devenir long et ennuyant.

« On aurait peut être du aller attaquer les trois autres tributs, ça aurait été plus amusant que de rester ici à attendre. » Murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Oracle

+ District 5 +

avatar


Messages : 234
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans l'arène, évidemment.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 12
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]   Mer 20 Mar - 14:41

Cet endroit est encore pire que le précédent. Autant, là où nous étions, il y avait de l’eau et des endroits où se réfugier. Mais ici, c’est tout simplement horrible. Un peu de végétation – enfin, si ça en est vraiment – et quelques rochers. Le calme plat. Un peu trop calme à mon goût, d’ailleurs. Je ne suis pas très rassuré. En plus, le trajet dans le noir que nous venons d’effectuer a été une véritable torture car nous ne savions pas où nous mettions les pieds. Plusieurs fois, des petits bruits m’ont fait sursauter et je m’accrochais sans arrêt à Elina pour ne pas la perdre. Plus je marchais, et plus je me disais qu’on aurait dû rester près du lac, en fait. Mais bon, je n’ai rien dit. Bah ouais, elles m’auraient étranglé, c’est clair. J’ai donc pris mon mal en patience, ma main droite serrant ma longue dague aiguisée. Au loin, les échos de voix se sont atténués. Puis, un coup de canon a retenti, brisant le silence qui s’était installé. J’ignore qui était la victime mais, selon toute vraisemblance, ce devait être la fille que le mec avait surprise quelques minutes plus tôt. Qui était-ce ? Kelly, la fille qui en veut à Elina ? Je croise les doigts pour que ce soit elle. Ça nous ferait un gros danger en moins, même si je ne la connais pas plus que ça. En fait, je ne lui ai jamais parlé. Est-elle la menace que l’on m’a décrite ? Et si ce n’était pas elle ? J’en frissonne. N’y pensons plus. Finalement, nous sommes arrivés dans cette nouvelle grotte, plus petite que celle que nous venons de quitter et, comme je l’ai dit, elle ne m’inspire pas vraiment confiance.

La question existentielle du jour : buissons ou rochers ? Elina se prononce en faveur des buissons. Je reste sceptique, même si ça risque d’être plus agréable que d’avoir des bouts pointus dans le derrière. Sinon, il est vrai que l’endroit est propice à l’amusement mais, bizarrement, je n’en ai pas très envie. Même si j’adorerais jouer avec Elina une dernière fois avant de mourir (histoire de succomber avec un bon souvenir en tête), je doute en avoir le courage. Me cacher, dans cette arène, serait comme m’offrir à mes adversaires, qui s’en ficheront pas mal de nos règles du jeu. Eux, du moment qu’ils peuvent nous tuer, ils ne vont pas s’en priver. Et puis, on est plus forts à trois que cachés dans notre coin. J’adresse un léger sourire à mon amie en guise de réponse. Bien sûr, elle n’était pas sérieuse, mais je lui montre, par la même occasion, que j’apprécie malgré tout sa tentative. Elle va me manquer. Enfin, les gens peuvent-ils nous manquer lorsque l’on est mort ? Y-a-t-il quelque chose après qui fasse en sorte que les gens encore vivants nous manquent ? Oula, je commence à divaguer, moi. Sans que je ne puisse répondre quoi que ce soit, Elina se précipite pour s’installer près des buissons. Bon bah, allons-y. A peine assis à ses côtés qu’elle nous pose un tas de questions. Eh ! C’est mon rôle ça ! Nan mais comment elle me pique mon rôle. Je deviens quoi, moi, si l’on m’enlève ça ? Nan mais allô quoi !


« Et si on restait là à attendre que le temps passe ? » proposé-je d’une voix timide. « En plus, c’est moi qui pose des questions, d’habitude » lui lancé-je d’un air accusateur. « On peut faire Un pou, une puce ? Quoi que, en fait, ce n’est peut-être pas une si bonne idée que ça, ça ne ferait qu’attirer les tributs des environs. Il doit être tard, je pense. Vous pensez qu’on aurait dû aider la fille de tout à l’heure ? Elle serait toujours en vie si on lui avait porté secours… »

Ah non, faut pas que je pleure pour une fille que je ne connaissais pas. Pourtant, c’est plus fort que moi. Quelques larmes glissent le long de mes joues, que j’essuie d’un revers de manche. Le Capitole doit bien se moquer de moi, je n’arrête pas de chialer comme un bébé. Je me ressaisis rapidement. Juste à temps pour entendre mon amie marmonner. Et là, mon sang ne fait qu’un tour. Je me lève, le rouge aux joues, et je lui lâche tout ce que j’ai sur le cœur. Une colère qui m'habitait depuis plusieurs jours, voire plusieurs années en fait :

« Nan mais tu t’entends parler, Elina ? m’écrié-je les yeux embués de larmes. Tu penses vraiment ce que tu dis ? Tu voulais vraiment qu’on aille les tuer ? Qu’on leur ôte la vie comme ça ? Si on l’avait fait, on serait peut-être tous morts ! Et tu trouves ça amusant, toi ?! Lorsqu’on était au district Cinq, ce n’était que des mots, je n’y prêtais pas attention. Mais là, c’est la réalité ! On parle de tuer des enfants, comme nous ! On ne peut pas trouver ça amusant. C’est… c’est… horrible » m’étranglé-je en pleurant à chaudes larmes. « Je sais qu’il n’y aura qu’un seul vainqueur mais… mais… je ne veux pas te perdre Elina… Tu peux comprendre ça ?! »

Je me détourne, honteux de m’effondrer comme ça. Je fais quelques pas en direction des rochers, puis je m’assis, le dos face à mes « alliées ». Je n’ai pas peur d’elles, bien sûr. Mais, je me suis trop attaché à Elina pour la laisser mourir. Pas avant moi. Plus on restera ensemble et plus la séparation sera douloureuse. Je crois… je crois que notre alliance ne pourra plus durer bien longtemps. Il faut un terme à ces souffrances.

~

La journée est passée plus vite que je ne l’aurais imaginé. Je suis resté dans mon coin, à me remuer les pensées dans tous les sens. Qu’est-ce-que je fais encore là ? Plus je reste, et plus je prends le risque de m’attacher davantage. Et si Elina meurt avant moi, ce sera trop dur. Je préfère de loin mourir avant elle, plutôt que de subir ce deuil. Quant à Elenei, même si je ne la connais pas tant que ça, je sais que c’est quelqu’un de bien. Je ne suis pas encore trop attaché à elle, donc il vaut mieux ne pas trop l’approcher. Sinon, ça sera le même résultat. Au bout d’un moment, l’hymne de Panem retentit. Je lève les yeux, cette fois-ci, pour voir. Et là, je réalise que je n’aurais pas dû. Deux gamines, la fille du 1 et celle du 4 sont mortes. Elles avaient mon âge. S’en suivent deux autres garçons, ainsi qu’une fille, sans doute celle de tout à l’heure. Grosse déception en remarquant que ce n’est pas Kelly. Une fois la lumière redescendue, je lâche quelques sanglots en imaginant les deux gamines. Les autres brutes n’en ont fait qu’une bouchée. C’est trop injuste. Une gorgée d'eau, un gâteau et hop. Les yeux rougis par les larmes, je tente de m’endormir. Je me fiche de mourir dans mon sommeil. Je n’ai plus la force de me battre. Que je crève, et basta !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenei Sword

+ District 12 +

avatar


Messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 18 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]   Dim 24 Mar - 22:26

Elenei Sword a écrit:
Elenei Sword
“ And if you're still bleeding, you're the lucky ones „

Milo Oracle & Elina Parker



Elina fit un rapide tour du propriétaire sans toutefois trop s’éloigner de nous. Elle avait l’air satisfaite du choix - qui n’en était pas un puisque nous n’avions pas pu choisir où nous allions atterrir – quand elle revint vers nous, avec un grand sourire accroché aux lèvres d’après ce que je voyais. « Cet endroit est parfait pour faire une petite partie de cache-cache à l'occasion et en plus il y a personne d'autre que nous ! Je propose qu'on s'installe dans les buissons, c'est plus agréable que les rochers non ? » Avec elle, je n’avais pas vu d’autre choix. Mais si son argument était que la zone était bien pour jouer, ça changeait la donne. Mais merde, on est dans un jeu à mort, on ne pense pas à jouer ici ! Cette idée fixe m’avait déjà dérangée auparavant, mais du côté de Milo, je pouvais comprendre un peu plus. Il avait quand même 12 ans, si je me souvenais bien. Sans attendre notre réponse, elle fonça s’asseoir dans les buissons.

« Bon, qu'est ce qu'on fait maintenant ? On cherche des gens à tuer ? On fait un jeu ? Vous avez des idées? Dites, on est encore combien en jeu ? Vous le savez vous ? Et puis d'abord, est ce qu'on est en plein jour ou c'est encore la nuit ? Parce que moi j'en ai aucune idée ! » Cette avalanche de questions me faisait penser à ma rencontre avec Milo. « On aurait peut-être du aller attaquer les trois autres tributs, ça aurait été plus amusant que de rester ici à attendre. » finit-elle dans un murmure à peine audible. Ah, je ne savais pas qu’elle avait un côté si violent… Pourtant, je suis absolument contre la violence gratuite. Se battre pour une cause – comme moi avec ma vengeance – ou un but, oui, mais éliminer pour éliminer, ça ne m’intéresse pas. Et c’est le but de ce jeu immonde. Rester le dernier en vie. Cette raison ne me suffit pas, mais alors pas du tout. Ils vont massacrer, c’est sûr. Mais je laisse les sans-cœur supprimer les faibles, et ceux que je ne pourrais pas tuer moi, pour avoir encore plus de rancune quand ils seront en face de moi.

Mais ce fut trop pour Milo : « Nan mais tu t’entends parler, Elina ? Tu penses vraiment ce que tu dis ? Tu voulais vraiment qu’on aille les tuer ? Qu’on leur ôte la vie comme ça ? Si on l’avait fait, on serait peut-être tous morts ! Et tu trouves ça amusant, toi ?! Lorsqu’on était au district Cinq, ce n’était que des mots, je n’y prêtais pas attention. Mais là, c’est la réalité ! On parle de tuer des enfants, comme nous ! On ne peut pas trouver ça amusant. C’est… c’est… horrible » Sa voix se brisa et on y sentait ces (ou ses) larmes qui coulaient sur ses joues. « Je sais qu’il n’y aura qu’un seul vainqueur mais… mais… je ne veux pas te perdre Elina… Tu peux comprendre ça ?! » D’un pas empli de rage, il s’éloigna vers les rochers. Il nous tournait le dos, sûrement pour nous cacher son visage.

Je ne savais que dire. J’étais en face du dos du petit garçon donc je ne voyais pas le visage d’Elina mais je l’imaginais interloquée. J’étais entre deux amis de longue date d’après ce que j’avais pu comprendre. Et puis je n’avais jamais été douée pour les relations sociales. Je crois que ce ne serait même pas la peine d’essayer de les réconcilier. En attendant, le calme de cette zone me dérangeait assez. J’aurais aimé voir les morts de la journée tout de suite pour pouvoir dormir et faire un point, savoir aussi qui il reste dans l’arène, et finalement à qui appartenaient ces voix là où on était avant. J’étais au moins d’accord sur un point avec Elina, on tournait en rond. Pas sur la manière dont elle voulait bouger, ok. Mais on stagnait dans l’autre zone. Les attaques si près ne m’avaient pas fait peur plus que ça. Si j’avais été seule, j’y serais allée, sans hésiter. Il devait bien y avoir un carrière ou deux. Castagner un de ceux-là aurait pu me permettre de relâcher la pression.



Pour une fois, le temps était passé vite. J’avais eu beau avoir glandé en un peu et méditant beaucoup. le temps était passé vite. D’ailleurs, c’est cet horrible hymne de Panem qui me fit sortir de mon état si calme. La lumière que dégageât l’affichage me permit d’aller tout de suite rejoindre Elina qui s’était finalement fait rejoindre par un Milo triste et bougon. S’affichaient sur la paroi les visages de la jeune du quatre et celle du un. Deux folles petites qui s’étaient portées volontaires on ne savait pourquoi et qui avaient fini par mourir. Logique. Ça ne me faisait ni chaud ni froid sur le coup. C’était leur choix à elles. Puis deux garçons arrivèrent, que je ne reconnus pas. Et ensuite la fille que j’avais épargnée pour son étincelle de vie. Là, j’eus un choc. J’espère que ce n’était pas elle qui s’est faite tuée à seulement quelques mètres de moi. Je ne le saurais peut-être jamais, pour ma plus grande joie. Savoir cela me ferait encore plus culpabiliser, ce que je ne voulais pas du tout.

Et puis la lumière s’éteignis, nous plongeant à nouveau dans le noir. Aucuns mots ne furent échangés. Je sortis ma bouteille d’eau et bu quelques gorgées. Puis je mangeais quelques gâteaux avant de faire passer ma boîte aux autres. Ensuite, j’ai déroulé mon duvet, je me suis installée et j’ai dit : « Je prends le premier tour de garde, si vous voulez. Qui veut le suivant ? ». Cette fois-ci, le temps passa très lentement. Le silence, toujours oppressant. J’étais sûre que le gagnant allait revenir claustrophobe et complètement effrayé du noir et du silence. Bonne chance à lui… Quand mes yeux commencèrent à se fermer tous seuls, je suis allée réveiller le prochain. Et je me suis endormie comme une pierre. Sans rêves ni rien. Un sommeil lourd et profond.

Pourtant, quand je me suis réveillée, je n’étais pas du tout reposée. Comme depuis le début en fait. Toujours crevée, éprouvée. Autant physiquement que mentalement. Je pris un peu d’eau dans le creux de ma main et m’aspergea le visage pour espérer me réveiller un peu plus. Peine perdue… « Bon, on fait quoi aujourd’hui ? Si j’ai bien compté, on est 8. Dont 3 ici. Et deux là où on était avant. Reste 3 autres dans la nature… Milo, t’avais pas une stratégie à proposer, avant-hier ? »


@Swan


Une magnifique rose d'Olympe :3
Une autre de Nathouniniou <3 Like a Star @ heaven
Encore une de Swanouninounette Amour
Et puis une autre de Pipiiii ! Banane
Et encore une d'Ozzynouninet ! Bizarre
Pis en v'la une autre Jojo ** Shandris
~ San a ressuscité !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Parker

+ District 5 +

avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]   Jeu 28 Mar - 20:56


J'attendais qu'un de mes alliés me réponde, j'étais de plus en plus impatiente d'en finir, de rentrer dans l'action. Rester à attendre commençait à devenir lassant et vraiment ennuyant. Alors ça ressemble à ça les jeux ? Ils montrent que les meilleurs moments à la télé pour amuser les gens mais au fond il ne se passe rien ? Je me suis bien fait rouler alors... En rentrant à la maison, je regarderais plus puisque c'est comme ça. Je commençais à arracher quelques feuilles de certains petits buissons qui m'entourait pour m'occuper les mains. La fille qui se faisait attaquer tout à l'heure doit être morte à l'heure qu'il est, je ne me souviens pas d'avoir entendu le coup de canon pourtant. On aurait du se mêler à la bagarre pour la défendre au moins, mais non au lieu de ça on se retrouve ici à... Attendre encore une fois.
Milo me fit la remarque qu'habituellement, c'est lui qui pose les questions mais je lui répondais tout simplement en lui tirant la langue pour le taquiner. L'aider ? J'étais sure que c'était une bonne idée, même Milo le pensait. On aurait pu sauver une vie et en enlever d'autres, aux plus méchants qui ne méritent pas de gagner. Suite à ses paroles Milo pleuraient. Ça devait être la fatigue non ? Mais il s'arrêta vite de pleurer, je ne pensais pas que j'avais marmonné aussi fort pour qu'ils m'entendent tous les deux.


« Nan mais tu t’entends parler, Elina ? Tu penses vraiment ce que tu dis ? Tu voulais vraiment qu’on aille les tuer ? Qu’on leur ôte la vie comme ça ? Si on l’avait fait, on serait peut-être tous morts ! Et tu trouves ça amusant, toi ?! Lorsqu’on était au district Cinq, ce n’était que des mots, je n’y prêtais pas attention. Mais là, c’est la réalité ! On parle de tuer des enfants, comme nous ! On ne peut pas trouver ça amusant. C’est… c’est… horrible. Je sais qu’il n’y aura qu’un seul vainqueur mais… mais… je ne veux pas te perdre Elina… Tu peux comprendre ça ?! »

Il ne m'avait encore jamais crié dessus et je ne l'ai jamais vu pleurer comme ça. Je restais là, abasourdie par ce qu'il venait de se passer. Je le regardais s'éloigner d'Elenei et moi pour se mettre dos à nous un peu plus loin, seul. Je n'ai pas eu l'impression de dire quelque chose de si terrible que ça pourtant... Je ravalais un sanglot suite à ce qu'il venait de me dire, je m'en voulais. Je rapprochais mes genoux contre mon torse, et j'attendais. J'attendais que Milo revienne nous voir, j'ai envie de m'excuser. Après tout il a raison, des enfants meurent tout autour de nous mais je ne peux pas imaginer que quelqu'un puisse prendre la vie d'Elenei et encore moins celle de Milo. Ils ne peuvent pas mourir eux, et moi non plus. On gagnera tous les trois et on sera heureux. Même avec sa maladie Milo peut rentrer à la maison. Puis je retrouverais mon père, on vivra dans la richesse et il aura plus besoin de travailler. Puis je continuerais à faire des petits jeux dehors avec Milo et Shaé, comme avant et de temps en temps on ira voir Elenei pour voir si elle se porte bien et on passera la journée ensemble, comme quand on était dans l'arène.



Je jouais avec le bout de ficelle bizarre qu'on avait dans notre sac, pour faire passer le temps tout en pensant à plus tard, encore. Je rêve d'une vie tranquille où tout le monde est heureux. Milo qui pourra guérir avec les médicaments du Capitole, j'y crois. Au bout d'un certain temps, l'hymne de Panem résonne dans la grotte. Je lève les yeux vers le ciel tout en enroulant mes bras autour de mes genoux. Personne que je connais est mort, même pas Kelly. Je ne peux pas imaginer de voir le visage enfantin de mon partenaire de District apparaître dans le ciel. Milo nous avait rejoint, toujours aussi triste et silencieux. On fut vite replongé dans le noir, à nouveau et comme depuis le début des jeux. J'avais envie de m'allonger dans de l'herbe et admirer les milliards d'étoiles qui brillent dans le ciel en pensant que l'une d'entre elles est ma mère qui veille sur moi. Je sortais ma bouteille de mon sac pour en boire quelques gorgées tout en acceptant les gateaux qu'Elenei faisait tourner. On sortait tous notre duvet de notre sac pour se fourrer dedans. Milo s'endormit aussitôt.

« Je prends le premier tour de garde, si vous voulez. Qui veut le suivant ? »

«  [corlor=indigo]Je prendrais le suivant, réveille moi quand tu es fatiguée [/color]» Lui dis-je avec un faible sourire.

Je m'allongeais confortablement dans mon duvet et ne tardais pas à m'endormir. Ce fut une nuit sans rêves, le grand trou noir comme j'ai l'habitude de faire. Je sentis quelqu'un me tapoter au niveau de l'épaule, c'était Elenei et je pris la relève. Je me réveillais avec difficulté. Je manquais cruellement de sommeil et je commençais à le ressentir. Ils dormaient tous les deux profondément, pas un seul bruit sauf celui de leur respiration. Il faisait si noir que j'en avais la chaire de poule. N'importe quel tribut pourrait surgir d'un coup et nous tuer un par un sans qu'on puisse le voir. Je remontais mon duvet jusque sur le bout de mon nez, comme pour me protéger en attendant que mes amis se réveillent.

Au bout d'un certain temps, mes alliés se levèrent tout doucement avec des énormes cernes plantaient sous leurs yeux. On devait toux avoir des têtes à faire peur de toute façon.

« Bon, on fait quoi aujourd’hui ? Si j’ai bien compté, on est 8. Dont 3 ici. Et deux là où on était avant. Reste 3 autres dans la nature… Milo, t’avais pas une stratégie à proposer, avant-hier ? »

C'est vrai qu'il nous avait dit qu'il avait un plan. J'espère que la nuit lui a porté conseil et qu'il sera moins boudeur que la veille, qu'il aura oublié ce que j'ai dis et ne m'en voudra plus. Je redoutais le moment où il allait répondre quand une voix resonna dans toute la petite grotte et surement dans l'arène entière.

«  Chers tributs, vous êtes invité à un festin dans la zone deux. Chaque tribut disposera d'un sac contenant un objet qui vous sera utile. Bonne chance et puisse le sort vous êtres favorable! »

Cooool, un festin ! Enfin on va pouvoir bouger. Je me retournais vers mes amis, le sourire au lèvres. Pas de temps à perdre il faut bouger. Sans perdre de temps je rassemblais mes affaires.

« Je propose qu'on parte maintenant avant qu'on nous vole notre sac, on sait jamais. J'espère que vous êtes en forme car la journée risque d'être épuisante ! » M'eclamais-je avec excitation.

Une fois toutes nos affaires rassemblaient, un tremblement résonna dans toute l'arène montrant que le volcan est entré en éruption, super. Sans plus attendre, on se dirigea tous vers la zone deux pour le festin.


[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

And if you're still bleeding, you're the lucky ones ~ Elina Parker, Milo Oracle & Elenei Sword [Jour 2 & 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Imogen S. Jenkins ¤ Bleeding Love ¤
» Noëlle - I'm bleeding out So If the last thing that i do is to bring you down.
» (siloë-lou) some wounds are too deep, you can't stop bleeding
» HELWRIGHT † we're bleeding out.
» You lead the rescue but you're bleeding out ◊ Charleste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Vesuva [3ème] :: Zone Six-