The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Like the old moments → Matthew T. Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swan Kae

+ District 8 +

avatar


Messages : 253
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 22
Localisation : District Huit

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Like the old moments → Matthew T. Smith   Jeu 11 Avr - 1:43


















❝ Like the old moments ❞
Feat. Matthew T. Smith




Un peu plus et je rampais sur le sol. J'avais la bouche en sang et des bleus partout. Je ressemblais à une belle blonde qui venait de tomber du haut d'un hovercraft en plein vol. Les cheveux tous décoiffés. Les deux lèvres fendus et au moins 2 côtes cassées. Les deux carrières avaient finit de m'achever. Je.. Je.. je détestais les carrières... Ils ne sont que des brutes qui pensent à tuer. À faire du mal.. J'entrai finalement dans l'appartement du huit et manquai de m'écrouler sur le sol. Matthew était dans la pièce, pas Enora. Je ne voulais pas parler à Matthew. Je ne lui avait pas jeté un mot depuis sa moisson. J'avais peur de sa réaction. J'avais peur s'il se souvenait de moi. Moi, je me souvenais de cette journée. Tout ça, c'est des souvenirs que je veux oublier. Je ne suis plus une pute. Je ne suis plus idiote.. enfin presque. Je ne suis plus une droguée.. je ne suis plus une plaie de la vie. Je suis Swan, gagnante des 2e Hunger Games. J'ai survécu à une arène impitoyable, j'ai survécu aux mains de créateurs sadiques et j'ai survécu aux armes de carrières sanglant. Je ne suis plus la même. Je suis.. une personne différente.

Je pris donc la direction de ma chambre en me propulsant de mes dernière forces. Je ne voulait pas que Matthew m'interpelle. Je ne voulais pas qu'il me fasse renaître tous ces mauvais souvenirs. Je ne veux pas. Je ne veux pas ! J'y étais presque ! Ma main était sur la poignée. Mais moi, en fait mes jambes, décidèrent qu'elles n'avaient plus de force et s'écroulèrent, devant la porte.

Étalée de tout mon long, je ne pouvais plus espérer que Matthew ne me vienne pas en aide. Pourquoi la vie me déteste comme ça ?




NU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Jeu 11 Avr - 2:15

Matthew T. Smith
Feat. Swan Kae



« Like the old moments »

J’entendis la porte claquer et quelqu’un marcher péniblement. Était-ce Enora qui avait foncé dans un mur? Non je ne pense pas. Si c’était ça, elle entrerait et irait s’enfermer dans sa chambre. Du coin de l’œil, j’aperçu Swan qui avait l’air dans un sale état. Mais attend, cette fille… Elle me rappelle quelque chose, enfin, quelqu’un. Mon ballon… MAIS OUI C’EST ELLE! Que j’étais con. Je ne l’avais pas reconnu avant. Mais qui a pu bien la mettre dans un état pareil, elle, gagnante des deuxièmes Hunger Games? Elle se dirigeait vers sa chambre. Elle ne m’avait pas adressée la parole depuis la moisson. Je ne sais pas ce qui lui prend. Peut-être qu’à cause de mon échec total à la cérémonie, elle avait honte? Je ne sais pas plus, mais je pense qu’elle aurait besoin d’aide. Le temps d’y penser, elle était déjà rendue à sa porte de chambre et tentait désespérément de l’ouvrir. Mais elle s’écroula net juste au devant. Comme tout bon tribut respectant son mentor, surtout que j’ai quelques légers souvenirs avec elle que je souhaitais clarifier. J’étais à deux pas d’elle, elle était beaucoup plus amochée que je pensais. Je lui disa que j’étais là, j’allais chercher plusieurs compresses d’eau, pour essuyer toutes ces blessures. Je ne sais pas dutout comment m’y prendre. Adviendra ce que pourra. Le temps d’aller les chercher, elle n’avait pas bougée d’un poil. Je la relevai et me dirigeai vers le sofa. Je l’installa confortablement et commença à nettoyer toutes ces vilaines blessures. Bien sûr, je ne pu m’empêcher de lui demander comment avait-elle pu se faire taper comme ça?

- Hé, qui t’as fait ça? C’est qui les connards qui ont osés taper une gagnante? Je vais aller leur en glisser deux mots.

Je voulais savoir la réponse. Je voulais que personne ne lui fasse du mal.
Jamais Ô grand jamais quelqu’un touchera à ma mentor. Mais aussi, je ne pu m’empêcher de lui demander la question qui me tracassait depuis toutes ces années.

- Au fait, pourquoi t’avais éclatée mon ballon quand j’étais petit, blondinette?
@Eques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Kae

+ District 8 +

avatar


Messages : 253
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 22
Localisation : District Huit

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Lun 15 Avr - 3:23


















❝ Like the old moments ❞
Feat. Matthew T. Smith




Vive les erreurs d'innatention. Désolé. Cette partie de RP a été perdue mdr




NU


Dernière édition par Swan Kae le Mer 17 Avr - 3:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Mer 17 Avr - 2:31

Matthew T. Smith
Feat. Swan Kae



« Like the old moments »

- Ta gueule, je m’appelle pas Blondinette!

Elle avait dit ça avec autant de rage. Mais pourquoi.. pourquoi elle était si détachée de ses tributs? Moi, je l’aidais. Je lui pansais ses blessures et elle me remerciait de cette manière? Elle partit en courant vers sa chambre et j’ai pu remarquer des larmes. Je ne sais pas trop à quoi elle pensait. À vrai dire, je m’en foutais un peu. Je pensais lui mettre un petit sourire en coin en l’appelant ainsi, afin de lui rappeler des souvenirs, mais non. Ça n’a fait qu’empirer le cas. Je pense qu’elle me déteste pour de bon. L’erreur du siècle à la cérémonie, des mauvais souvenirs, Matthew, t’es vraiment pas fort, franchement. Je me rendu compte que voir une gagnante en sanglots, c’était pas très amusant. Déjà j’étais chanceux d’avoir un mentor, c’était pas tout les districts qui avaient gagnés encore. Même si ça m’avait un peu énervé, je me devais d’aller au moins cogner à sa porte. Je décidai donc de me lever et me dirigeai vers sa chambre.

- Swan? T’es correct? Ques que j’ai fait de mal, je voudrais bien le savoir...

Je n’entendais que de petits sanglots étouffés et la porte était barrée. Je ne voulais pas qu’elle aille comme ça. Je devrais peut-être entrer de force dans la chambre? Avant je vais m’assurer qu’elle ne me réponde vraiment pas, je ne veux pas paraître pour un barbare

- Swan, si tu ne me réponds pas, je te jure que je vais défoncer cette porte! Je sais que t’es pas bien, essaie pas de le cacher.

Et encore une fois, aucune réponse. Bon, on passera ça sur le dos d’un excédent de colère du tribut envers son mentor, si jamais les gardiens de la place me demande ce qui s’est passé. Je ne trouva rien pour l’ouvrir, il fallait donc que j’utilise mon corps. À 3.

1…
2…
3…

Bam. La porte s’est ouverte d’elle-même. Je pense bien que j’ai réussit à casser le verrou. Elle me prendra surement pour un barbare, j'ai quand même chargé sa porte de chambre. Et puis merde, j'entre. Je prit automatiquement Swan dans mes bras, déposant sa tête contre mon épaule.

- C’est bon, appuie ta tête, pleure toute les larmes que tu as. Ça ne peux que te faire du bien.

Pauvre elle, revivre les Hunger Games années après années, ça doit pas être si facile que ça finalement.

@Eques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Kae

+ District 8 +

avatar


Messages : 253
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 22
Localisation : District Huit

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Mer 17 Avr - 3:07


















❝ Like the old moments ❞
Feat. Matthew T. Smith




Je n'entendais plus rien. Plus aucun son ne parvenait à me décapter de mes larmes et de mes pensées. Ces pensées noires, profondes, qui terrassent tout sur son passage. Écrasant la joie, l'amour et la paix. Mon esprit s'enflamme, mon esprit s'engourdit, il devient sable et froid. Mes pensées ne font que monter. Ma lame effleurant doucement le cou de Oz... L'éclair qui a fait éclaté Ace.. Ayleen qui se noit.. Kyr qui.. Kyr...

Je n'entendais plus rien. Je n'entendais plus mes sanglots. Je n'entendais plus l'eau du robinet tomber. Je n'entendais plus le souffle du vent s'écrasant sur les vitres. Je n'entendais plus rien. Je n'entendais pas plus Matthew qui criait mon nom et la porte qui avait été danser avec le sol. Rien. Je ne sentais plus rien. Je ne ressentais plus la chaleur de la pièce. Je ne sentais plus les mains de Matthew sur mes épaules. Ses caresses pour me consoler. Ses dires pour me soigner. Je ne ressentais rien. Je ne vivais rien. Je ne pensais rien.

Je ne faisais que me souvenir, souvenir d'atroces choses. Des choses que j'ai vécu. Des choses horribles. Même avant les Hunger Games. Depuis l'interview final, tout le monde connait ma vie. Tout le monde savait que j'étais une droguée. Que j'ai couché avec la moitié de mon village, en comptant les femmes. Tout le monde savait, maintenant. Après que le capitole m'ait dépouillé de ma joie. Il me dépouillait maintenant de ma vie, de mon intimité. Le capitole, en plus de voler des vies, détruit les gens à petits feux. Chaque district se voit détruit par la mort de leurs tributs. Même le gagnant, entre autre, cesse de vivre lors de sa victoire. Vivre n'est pas seulement vivre. C'est espérer, vouloir, pouvoir, imaginer, créer, s'amuser et aimer. Lorsqu'on sort des Hunger Games, tout ceci vous échappe. Il ne vous reste que le sentiment d'avoir peur. Peur de tout. Que la peur, la colère, la rage, la vulnérabilité et la non-confiance de soi. Comme si, le capitole avait trouvé le moyen de détruire quelqu'un parfaitement. Mais ils ne touche pas la perfection de la destruction, là viens l'expression que rien n'est parfait. Pourquoi ? Parce qu'une seule chose reste toujours dans la tête des tributs. De A à quand notre nom se fait annoncer à la moisson, à M quand on tue notre premier tribut, à T quand on gagne l'édition, à Y lorsqu'on doit aider et voir mourrir des centaines de tributs et finalement à Z lorsque la mort nous amène loin de nos amis. Tués par l'alcool, la drogue, la dépression ou même, pour certain courageux, la vieillesse. La seule chose qui nous reste malgré ces épreuves, c'est l'espoir. L'espoir qu'un jour le monde devienne meilleur. L'espoir que les districts redeviennent maîtres, se réunifient et deviennent une démocratie qui verra au bien de l'humanité. Et non qu'à un faible pourcentage. Le monde espère, mais le monde vit. Atrocément.

« Matthew.. », commençai-je, en sortant de ma transe et en le regardant sévèrement dans les yeux. « Matthew.. Si tu veux que je te raconte tout. Si tu es prêt à tout entendre, à tout vouloir, et à tout vivre. Je serai prête à t'aider. Mais avant tout, je veux savoir. Je veux savoir, j'ai besoin de savoir. Si tu acceptes que je t'aide après que je t'aille tout dit, tu... tu... tu va me prommettre de gagner ? »

Des larmes coulaient de mes yeux. Ça ne devait pas paraître vu tout le masquara et le crayon noir qui à coulé. J'ai tellement pleuré. Probablement que le petit ne me reconnait même pas.

« Je veux que tu me le promettes Matthew. Je ne te connais pas encore.. Mais pour te connaître et t'aider, il faut que je m'attache. Et pour m'attacher, tu dois gagner, pour ne pas que je souffre.. Encore. »

Mon air sévère, et sincère, percèrent son âme. Je pensais tout voir ce qu'il ressentait, ses émotions ... Peut-être que je me trompais.. Ça ne serait pas la première fois..




NU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Mer 17 Avr - 20:09

Matthew T. Smith
Feat. Swan Kae



« Like the old moments »

Swan ne disait pas un mot, elle continuait de se morfondre et de pleurer. Elle ne voulait rien dire apparemment. Peut-être qu’un jour, elle voudra bien en parler. Je ne la forcerai pas, je ne veux en aucun cas brusquer une gagnante. Encore moins celle de mon district. Je restai 20 minutes près d’elle lorsqu’elle osa enfin parler.

- Matthew… Si tu veux que je te raconte tout. Si tu es prêt à tout entendre, à tout vouloir, et à tout vivre. Je serai prête à t'aider. Mais avant tout, je veux savoir. Je veux savoir, j'ai besoin de savoir. Si tu acceptes que je t'aide après que je t'aille tout dit, tu... tu... tu va me promettre de gagner ?

Son regard voulait tout dire. Jamais je n’aurais cru voir Swan Kae, gagnante des 2e Hunger Games dévoiler autant d’émotions. Celle qui a tué le fou furieux manipulateur du 2 et qui a vaincu la mauviette du 5. Celle qui me paraissait si forte autrefois, était prête à étaler tout ces douloureux souvenirs. Pour moi, Pour elle, je me devais de gagner. Mes nerfs allaient devoir tenir le coup. Matthew, tu vas devoir rester fort. Peut importe dans quelle merde tu seras. Tu DOIS survivre.

- Je survivrai. En tout temps, je resterai fort. Peut importe la situation ou l’adversaire. Que ce soit un carrière sanguinaire ou un pauvre tribut comme moi, je vaincrai. Je vainquerai pour le district Huit. Je te ferai honneur.

Elle continuait à pleurer, peut être que ce n’était pas assez? Je ne voulais en aucun cas qu’elle soit déçue par ma prestation dans l’arène. Si je réussis à avoir sa confiance, elle me trouvera des sponsors pour que je survivre. Je survivrai pour elle, c’est définitif.

- Je veux que tu me le promettes Matthew. Je ne te connais pas encore.. Mais pour te connaître et t'aider, il faut que je m'attache. Et pour m'attacher, tu dois gagner, pour ne pas que je souffre.. Encore.

Décidément, elle me surprendra toujours. Elle en avait assez, et ça a débordé devant moi. Je ne savais pas quoi faire. Je ne sais jamais quoi faire quand il s’agit d’émotion. La plupart du temps, la crise de nerf est dans la place.

- Je te le promet Swan. Je te promet que je sortirai de cette arène maudite. Même si j’ai une jambe ou un bras en moins, je vais vaincre le Capitole. Ils ne pourront s’empêcher de me féliciter.

Mais la réalité était que j’avais peur. Très peur. Je dois me dire que je survivrai. Mes alliés peuvent me trahir en tout temps. Je vais devoir rester fort. Pour moi, pour Swan. Pour Kyle. Je vais revenir.

- JE VAIS REVENIIIIIIIIIIIIIIIR

Voilà, j’avais gueulé toute la rage de mon corps. Je repris la tête de Swan en
m’excusant de cet élan de rage et l’accotai encore sur mon épaule. Je vais sortir vainqueur de cette arène. Coute que coute.

@Eques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Kae

+ District 8 +

avatar


Messages : 253
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 22
Localisation : District Huit

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Dim 21 Avr - 6:26


















❝ Like the old moments ❞
Feat. Matthew T. Smith




« Je te le promet Swan. Je te promet que je sortirai de cette arène maudite. Même si j’ai une jambe ou un bras en moins, je vais vaincre le Capitole. Ils ne pourront s’empêcher de me féliciter. »

Je ne pus m'empêcher d'avoir un pincement au coeur. Ça est, je me suis attachée. Je peux pas m'y empêcher. J'ai un mini-lien avec lui.. Si au moins je serai mentor d'un district inconnu.. Ça serait moins dur.. Mais même là, j'aurai de la difficulté. Voir tous ces gens mourrir, souvent dans d'atroces souffrances, est juste horrible. Matthew dégagea alors sa rage prisonnière de son corps en criant un grand:


« Je vais revenir »

C'est mon tour, c'est à mon tour d'y aller.. Je dois tout lui dire, tout lui dévoiler.

« Tu va souffrir dans cette arène. Tu voir des gens mourrir, des gens que tu va peut-être t'être attaché. Tu va même devoir tué de ta main, de sang froid. Peut-être même tu devras tuer les personnes citée il y a quelques secondes. Tu souffriras. Si tu gagnes, tu sera heureux sur le coup, mais ensuite tu va réalisé que ça ne sert à rien. Qu'à la minute où tu va entrer dans cette arène, ta vie est définitivement détruite. Si tu t'en sors.. tu va probablement mourrir d'une overdose ou d'un coma causé par l'alcool. Des fois, j'ai même pensé à me suicider. Donc pendu au milieu de ton salon. Ou bien, simplement mort de folie. Les gens que j'ai tué lors de mon arène, je me rappelerai d'eux toute ma vie..»

Je sorti mon collier pour lui montrer. Je n'avais encore jamais expliqué la signification de ce collier à personne.

« Tu vois.. ces deux noms-là ? Kyr, c'était celui que j'ai du tuer en finale.. Ayleen, c'était une de mes alliées.. que je n'ai pas pu sauver. Mais que j'ai vengée. En tuant le malheureux Oz. Oz n'est pas à mon coup, parce qu'il n'était pas quelqu'un de bien. Il était un carrière horrible... Ensuite il y a .. »

Je fis une pause. J'avais le dé en or entre mes doigts.. Des larmes se mirent à couler.. J'étais absorbée par mes souvenirs.. Ace..

« Ça.. », fis-je en laissant sortir un sanglot. « C'est le dé que Ace, mon autre alliée, avait pendant toute l'édition. Ace c'était.. », je marquai une pause. « C'était la femme la plus prestigieuse, importante, confiante, interressante et magnifique que je n'ai jamais vu de ma vie. Elle était ravissante, même au naturel. Je.. Je pense que je l'aimais, peut-être pas d'amour. Mais je l'aimais. C'était ma bouée, et c'est beaucoup grâce à elle que je suis en vie aujourd'hui et non dans un pub du district 8, morte, avec une seringue dans le bras.. »

Je regardai Matthew droit dans les yeux. Je ne sais pas s'il comprenait ce que je voulais dire, je résumai donc.

« En gros, tu va entrer dans l'arène. Tu va commencer à souffrir directement quand le son de départ va retentir. Tu va espérer, tu va essayer de survivre, tu va souffrir, tu va tuer, tu va vaincre et tu va gagner. Mais encore là, tu va continuer à souffrir. Ton mental ne peut supporter les morts que tu as commis. Tu devra donc trouver quelque chose pour t'aider. Moi, c'est mon collier. Toi, ce sera quoi ? Tu auras des séquelles, comme que moi et James en ont. J'espère seulement que, ce sera plus facile pour toi, que pour moi.. enfin.. »

Les larmes étaient sèches, je suis calmée. Tout va bien.




NU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   Lun 22 Avr - 3:50

Matthew T. Smith
Feat. Swan Kae



« Like the old moments »

Swan m’avertissait. Elle m’avertissait que j’allais souffrir, beaucoup. Que je devrai probablement tuer d’autres êtres humains pour ma propre survie. Tuer des êtres humains de sang froid. Dans ma tête, si je gagnais cette édition, je serais l’homme le plus comblé de Panem, j’irais rejoindre ma famille, mon petit frère. Mais non, elle a totalement raison. J’aurai des remords jusqu’à la fin de mes jours. Des humains seront morts de ma main. De pauvres innocents, comme moi. Est-ce que ça en valait vraiment la peine de gagner? Sortir de cette arène avec la gloire éternelle? Oui la gloire c’est bien, mais pas lorsqu’on est surveillé et que notre famille pourrait se faire tuer à tout moment, comme l’ont dit la plupart des gagnants..

C’est alors que Swan sortit son collier. Je me suis toujours demandé ce qu’il pouvait contenir, je pense que j’allais le découvrir… Elle commença ;

- Tu vois.. ces deux noms-là ? Kyr, c'était celui que j'ai du tuer en finale.. Ayleen, c'était une de mes alliées.. que je n'ai pas pu sauver. Mais que j'ai vengée. En tuant le malheureux Oz. Oz n'est pas à mon cou, parce qu'il n'était pas quelqu'un de bien. Il était un carrière horrible... Ensuite il y a .. Ça… C'est le dé que Ace, mon autre alliée, avait pendant toute l'édition. Ace c'était.. C'était la femme la plus prestigieuse, importante, confiante, intérressante et magnifique que je n'ai jamais vu de ma vie. Elle était ravissante, même au naturel. Je.. Je pense que je l'aimais, peut-être pas d'amour. Mais je l'aimais. C'était ma bouée, et c'est beaucoup grâce à elle que je suis en vie aujourd'hui et non dans un pub du district 8, morte, avec une seringue dans le bras..

Pauvres gens… Je me souvint alors de Kyr.. Le garçon frêle du District 5, ou 6, je ne sais plus. À l’époque je n’avais que 12 ans, mais je m’en souviens clairement. Les pronostics n’étaient pas en sa faveur, pourtant il s’est rendu en finale mais s’est fait tué par mon mentor… Ayleen, je ne souviens plus trop c’est qui, mais si Swan l’appréciait et la gardais dans son cœur, c’est que ça devait être quelqu’un de très spécial. Mais lorsqu’elle me montra le dé de Ace, je la senti flancher un peu, mais après tout, ça devait tellement ramener énormément d’émotions. Les larmes continuèrent de couler lorsqu’elle me dit;

- En gros, tu vas entrer dans l'arène. Tu vas commencer à souffrir directement quand le son de départ va retentir. Tu vas espérer, tu vas essayer de survivre, tu vas souffrir, tu vas tuer, tu vas vaincre et tu vas gagner. Mais encore là, tu va continuer à souffrir. Ton mental ne peut supporter les morts que tu as commis. Tu devras donc trouver quelque chose pour t'aider. Moi, c'est mon collier. Toi, ce sera quoi ? Tu auras des séquelles, comme que moi et James en ont. J'espère seulement que, ce sera plus facile pour toi, que pour moi.. enfin..

Je savais que je devais me préparer au pire. Je ne voulais pas… Je ne voulais pas affronter cela, cette dure réalité qu'est les Hunger Games. Je sentais que mes nerfs allaient complètement lâcher, je ne voulais pas, non, pas maintenant, je vais paraître pour un pauvre con aussi fort qu’un gamin de 12 ans. Comme celui que j’étais autrefois… Sommes toute, j’ai craqué.
Je commencai alors à bouger, beaucoup, beaucoup trop. Cette crise n’était pas comme les autres. Elle était bien plus forte. Satanés Hunger Games, je te déteste! Je tombai du lit et me roula en boule à terre en suppliant Swan de m’aider

- Aide moi Swa… Swan… Cri.. Crise de nerfs... Pas.. pas... pas bien

Je tremblais, on pouvait croire que je faisais une bonne grosse crise d’épilepsie, mais non. Ce n’était pas ça. J’étais fait comme ça, il fallait l’avouer une bonne fois pour toute. Je ne suis pas le garçon téméraire que tout le monde pense. Dans le district, j’en faisais au moins 3 fois par semaine. Je n’étais pas bien, vraiment pas. Malgré tout, je me dois de me contrôler.

- N’appelle pas les.. les méde... médecins.. Je su.. suis.. ok..

Et c’est comme ça que je me suis évanouis, n’entendant et ne voyant plus rien par la suite…

@Eques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Like the old moments → Matthew T. Smith   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like the old moments → Matthew T. Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Moments, citations et dialogues mémorables
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» [24/06/11] Vidéo des meilleurs moments de l'E3 2011
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Après l'effort, le réconfort ! :: Rp's Libres :: Flash-Back :: Edition Cinq [Spéciale] :: Capitole-