The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierce D. Black

+ District 1 +

avatar


Messages : 618
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 22
Localisation : Arène Spéciale.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Mer 24 Avr - 22:37

Rp Précédent:
 

« Lorsqu'on dort, y'a plus de chance de crever ∆ »


feat. Mathias M. Eriksen.
Pierce D. Black


Après une demi-heure de marche, nos chers compagnons s'arrêtèrent une dernière fois. Devant eux s'élevait une montagne qu'il fallait escalader. Nos deux acolytes - par chance - n'avaient croisés personne durant leur périple dans la jungle. Près de là, se trouvais un petit ruisseau. Les rations d'eaux commençant à s'épuiser et une arène où il fait exécrablement chaud, ils s'offrirent une petite pause pour remplir leurs gourdes. Finalement, Pierce trouva, de ce fait même, un buisson pleins de petits fruits. Après l'approbation de Mathias - qui s'y connaissait un peu plus que lui dans cette catégorie-là -, il décida d'en remplirs une pochette de son sac. Assez pour une journée, au moins.

Ils retournèrent par après à l'endroit qu'ils avaient quittés quelques secondes plus tôt. Une montagne. Mais quelle magnifique montagne.. et haute en plus ! Pierce consulta alors son nouvel -faux- ami du regard et et malgré un regard suppliant, il décida qu'ils devaient monter. Ce qui se fit.

∆ ∆ ∆

Après - encore - quelques heures, soit environ 7h du soir, ils avaient atteint le trois quart du sommet. Il était plus facile de grimper que Pierce ne le pensait, les roches étaient large et plates. Moins hautes qu'il ne le pensait, donc plus facile à monter. C'était des roches solides et une escalades non-dangereuse. Pierce trouvait tout ceci très bizarre. D'habitude, le capitole fait tout pour qu'il y ai des morts rapides et met tout pleins de pièges...

Une fusée, des baies comestible, de l'eau potable facile à obtenir, une arène très grande - enfin, par ce qu'il constate -, aucun piège, aucun booms. Rien. Soit, c'est très bizarre et que quelque chose se cache derrière tout ça, soit c'est une stupide coïncidence, se disait Pierce. Malgré son questionnement soudain, ils continuèrent jusqu'à la tombée de la nuit. Arrivés enfin au sommet, où s'étendait un grand plateau, ils ne voyaient presque plus rien. Surtout qu'il faisait beaucoup plus froid ici qu'en bas. Ils s'arrêtèrent donc et firent leur camp à cet endroit. Pierce s'enveloppa donc avec son duvet et se trouva un coin moins "dur" et s'y assit.

« Je prend la garde la moitié de la nuit, prend l'autre. », commença-t'il. « Lors de ton tour, je te réveillerai. Reste toujours près de moi, comme ça, si il arrive quelque chose, tu me donneras un coup de pied. »

La nuit allait tomber et rien ne c'était encore passé. C'était bizarre. Très bizarre. Surtout que la fusée - bizarre - passait encore à chaques heures. Quoi de plus bizzare que ces évènements bizarres ?

Spoiler:
 



Dernière édition par Pierce D. Black le Ven 26 Avr - 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias M. Eriksen

+ District 5 +

avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 19
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Jeu 25 Avr - 12:03



La jungle est toujours la même, en changeant toujours. Il y a toujours des branches, les mêmes arbres, les mêmes buissons, les rivières... mais tout est arrangé de façon différente à chaque fois. Et, sous ce soleil de plomb, les réserves d'eau s'épuisent très vite. Finalement, on s'arrête près d'une montage. Espèrant de tout mon cœur que l'escalader ne fait pas partie de notre programme, je suit Pierce, qui remplissait sa gourde, en faisant de même. Peu après, il me demande si certains fruits, qu'il avait trouvé dans un buisson étaient comestibles. Et effectivement, ils le sont. Ils ressemblent à des camerisiers, sauf qu'ils ont pas cette... forme allongée. Enfin, je me rappelle plus de leur nom. Je sais juste qu'ils sont comestibles. Et après, Pierce confirme mes pires doutes: On doit escalader la montagne. Et moi je suis pas exactement ce qu'on appelle un fan de l'escalade. Bah... va falloir faire avec. Sans tomber.

Les roches étaient larges, solides, et plates. Et pas trop hautes. Du coup, escalader n'a pas été si impossible que ça. Mais c'était quand même fatiguant. Du coup, quand on est arrivés sur le plateau, j'étais assez fatigué. Et la nuit était déjà tombée. Un frisson me parcourt le dos. Ici, c'est beaucoup plus froid qu'en bas. Je vois que Pierce prend son duvet, avant d'aller s'asseoir dans un coin.

«Je prend la garde la moitié de la nuit, prend l'autre. Lors de ton tour, je te réveillerai. Reste toujours près de moi, comme ça, si il arrive quelque chose, tu me donneras un coup de pied.»

J'hôche la tête, avant de prendre mon duvet et de m'allonger sur le sol, pour sombrer dans un sommeil agité assez rapidement.

Le noir. Le noir plus complet qui ait jamais existé. Et puis, une lumière, qui semble flotter. Et une voix, aussi froide que la glace et si effrayante qu'elle paralyse n'importe qui. Une voix grave. Aussi grave que...

-Je t'attendais, Mathias. Et lui aussi.

Heu... qui ça? Qui est lui? Et qui est la personne qui parle? Mais surtout, où suis-je? La lumière présente avant s'évanouit, comme si, horrifiée par ce qu'elle a vu, elle s'était cachée. Et ensuite... une personne, qui avance vers moi, en sortant de l'ombre. D'abord, je la reconnais pas. Mais les blessures sur son visage sont pas le genre de choses qu'on oublie. Le finaliste du District Cinq lors des Deuxièmes Hunger Games. Kyr Lonlyn.

-Salut, Mathias.


Sa voix... est terriblement terrifiante. Remplie de haine et de chagrin. La dague qu'il tient brille d'une lumière propre.

-Attends-toi à me voir encore. J'en ai pas fini avec toi. Surtout étant donné que...

Je me réveille, en sueur, essayant de retènir mes larmes et en haletant. Mon estomac est noué par la peur. Ses blessures... Elles... Pourquoi ce cauchemar? Pourquoi pas la fillette du Douze qui me dévore? Ou la carrière du Deux qui ma tranche en deux? Je préfère encore ça que... lui. Car il me rappelle l'atrocité de ces Jeux. Pourquoi je devrais gagner, alors que 56 tributs ont pas réussi? Qu'est-ce que j'ai de plus qu'eux? Rien. Voilà la réponse. Je prends mon sac, avant d'en sortir un petit beurre, que je mange, tout en essayant de ne penser pas à mon rêve. Je me retourne vers Pierce.

«Je... J'arrive plus à dormir. Je peux prendre mon tour de garde, si tu veux.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierce D. Black

+ District 1 +

avatar


Messages : 618
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 22
Localisation : Arène Spéciale.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Jeu 25 Avr - 23:53

« Lorsqu'on dort, y'a plus de chance de crever ∆ »


feat. Mathias M. Eriksen.
Pierce D. Black


Le garçcon s'endormit aussitôt. Pierce, pendant ce temps, regardais les étoiles. Bien sûr, elle étaient trèes apparents. De là-haut, c'était irréel. Même si Pierce n'avait pas vraiment prêté attention aux belles choses ces dernières années, il fit le contraire cette nuit-là. Il observait les astres, les constellations, les étoiles. Pierce ne s'y connaissait pas beaucoup là-dedans. Malgré tout, il trouva tout ceci d'une beauté honorifique.

Après plusieurs minutes, même s'il faisait assez froid, Pierce enleva son haut d'habillement. Il avait atrocément chaud - allez voir pourquoi ... -. Il laissa ensuite découvrir un torse musclé avec une grande cicatrice directement sur le ventre. Une énorme cicatrice. C'était Kaya qui l'avait transpercé avec une épée par accident lors d'un entraînement. Il avait été hospitalisé pendant une semaine. Une semaine c'est long, surtout avec des instestins recousus et un morceau de poumon à réparer.

Après cet évènement, Pierce faisait beaucoup plus attention. C'est là qu'il a commencé à être précis. Quand on dit que Pierce est précis, ce n'est pas seulement parce qu'il est capable de bien viser. C'est parce que c'est lui, le maître de la précision. Il est capable de déterminer la rapidité du vent en une fraction de seconde, puis, en lançant son arme par rapport au vent, de savoir exactement ou celle-ci va atterir. Pierce est l'as à tout ce qui se lance. Couteaux, Shurikens, Dagues, Lance, Sarbacane, et le Boomerang, son favori. Les gros boomerang surtout, ceux qui font le tier de sa grandeur, ceux qui faut énormément de force, au lancé. C'est celui là que Pierce a en ce moment. Un gros boomerang capable de couper en deux quelqu'un d'assez large. Pierce est tout ce qui est mental. Il est fort en mathématique, en théorie, en lancé, en tout ce qui a attrait aux position et au valeurs en chiffre. C'est lui l'as, et c'est ce qui manquait à Nathan. La précision.

Pierce se fit sortir de ses pensées par le réveil soudain de son acolyte qui ajouta:
«Je... J'arrive plus à dormir. Je peux prendre mon tour de garde, si tu veux.»

Mais Pierce n'était pas du tout fatigué. Et c'est exactement à ce moment-là que l'hymne de Panem retentit et afficha les morts de la journée. Pierce trouva tout ceci troublant, parce qu'il n'avait aucunement entendu les gong sonores qui annonçaient les morts. Il devra être plus vigilant dorénavant. Après que l'hymne de Panem fut terminé, Pierce se retourna vers son acolyte.

« Je ne suis pas encore fatigué. », dit-il, sans aucune joie dans sa voix. « Quel est ton nom et ton district ? »

Malgré tout, Pierce voulait savoir qui était son partenaire. Parce que pour le moment il ne savait rien, absolument rien. Mais, après qu'un petit vent froid ait fait son apparition, Pierce réalisa qu'il était torse nu devant son compagnon, de nature pudique, il réenfila son haut instantannément. Pierce n'aimait pas démontrer ce qu'il pensait, il n'aimait pas démontrer des choses de lui-même tout court.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias M. Eriksen

+ District 5 +

avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 19
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Ven 26 Avr - 12:32


Peu après mon réveil, l'hymne de Panem est joué, et les portraits des tributs morts lors de cette journée sont affichés dans le ciel. Affichés une dernière fois, brillant à côté des étoiles, avant de disparaître pour toujours. Mentalement, je prie pour qu'il n'y a pas les visages d'Eden, de Matthew, ou de Johanne. Avec un mélange de soulagement, de peur, et de tristesse, je vois les visages de la fille du Sept et de celle du Huit. Lorsqu'il est terminé, Pierce se retourne vers moi.

«Je ne suis pas encore fatigué. Quel est ton nom et ton district ?»

Cette question me laisse... épaté. Pour le moment, il m'a plutôt donné l'image d'un carrière déterminé à gagner, qui n'a nullement envie de connaître son binôme. C'est là que je m'aperçois qu'il est torse nu. Je remarque une cicatrice, très grande. Pas du tout le genre de cicatrice qu'on se fait avec un couteau. Mais, heu... ce n'est pas un peu froid pour se promener à moitié nu? Et... ce n'est pas exactement le truc qui me met très à l'aise.

«Mathias Markvart Eriksen. Du District Cinq.»

Un petit sourire ironique se dessine sur mon visage, alors que je regarde mes mains.

«Oui, je sais, l'électricité va nous être très utile, ici.»

Aussi utile que moi, en fait. Soit, moins utile qu'un scarabée. Au moins, le scarabée, tu peux le manger. Je commence à gratter les croûtes de mes bras, en laissant le silence se prolonger un peu. Les croûtes rouges sur la peau blanche sont belles. Sans les croûtes, c'est encore mieux. Avec le sang qui sort, c'est encore mieux que sans les croûtes.

«Heu...»

Lalala. Vraiment passionnante, comme conversation. Mais je cherche quand-même quelque chose à dire. C'est toujours mieux que rester là, à se retourner les pouces, non? J'ai très envie de prendre un de mes couteaux. Certaines cicatrices commencent à s'effacer, du coup, ça me donne de la place pour d'autres blessures. Mais je ne crois pas que le Capitole aimerait ça. Et Pierce non plus. Je le regarde de mes yeux ambrés, en posant la première question qui me vient à l'esprit.

«Dis... Pourquoi tu t'es porté volontaire?»

Oui, je sais, c'est assez indiscret, mais... je suis curieux de savoir les raisons qui l'ont poussé à mettre en jeu sa vie pour participer aux Hunger Games. M'enfin. Je m'attends pas vraiment à ce qu'il réponde. Après tout, c'est toujours un carrière, alors que moi, je ne suis qu'un pauvre tribut du Cinq. Du coup, je vois pas trop pourquoi il aurait envie de me parler. Et lui est un peu le «chef» de notre binôme, qui plus est.


Dernière édition par Mathias M. Eriksen le Ven 3 Mai - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierce D. Black

+ District 1 +

avatar


Messages : 618
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 22
Localisation : Arène Spéciale.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Ven 26 Avr - 21:23

« Lorsqu'on dort, y'a plus de chance de crever ∆ »


feat. Mathias M. Eriksen.
Pierce D. Black


« Mathias Markvart Eriksen. Du District Cinq. », dit-il.

Puis le silence se fut. Comme un grand malaise pris par surprise Pierce qui ne ressentait plus le besoin de ne rien dire. Il en savait déjà beaucoup sur son binôme, et c'était assez. Il ne voulait pas risquer d'avoir des.. des.. des émotions. Les émotions, c'est non.

« Oui, je sais, l'électricité va nous être très utile, ici. »

Pierce ne répondit toujours pas. Il n'avait rien a ajouter à ceci. Mathias avait raison, pourquoi irait-il perdre son temps à répondre ?

« Heu... »

Le malaise continua. Malgré tout, Pierce resta impassible. Ça ne lui dérangait pas du tout. Pierce n'a jamais été quelqu'un de bavard. Il avait toujours laisser les autres parler en écoutant. C'est pourquoi il avait une si grande technique des armes. Jamais, il n'aurait coupé la parole d'un maître, d'un entraîneur ou d'un professeur. Il écoutait, tout simplement. Il écoutait pour mieux comprendre et mieux faire, par la suite.

« Dis... Pourquoi tu t'es porté volontaire ? »

Pierce ne voulait pas entrer dans les détails de son enfance merdique. Il ne voulait pas parler du fait que son frère était un grand con et sa famille... une grande famille conne. Pourquoi il s'est porté volontaire ?

« Pour la même raison que tous les autres carrières qui ont un sens de l'intelligence et de la logique, donc aucun. », se contenta't-il de répondre. Pierce enchaîna alors avec une blague neutre pour détentre un peu l'atmosphère, après avoir vu le visage déconfi de son binôme.

« Je me suis porté volontaire pour te faire gagner on dirait », prononça-t'il en se levant et en allant chercher deux beurre pour les engouffrer. Rien dans son expression ne laissait entre-voir que c'était une blague, ou un petit sens de l'humour, mais il sentit Mathias se détendre. Il laissa donc libre cours à la conversation. Il attendit donc que Mathias continue la conversation, parce que ce ne sera certainement pas lui qui va la continuer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias M. Eriksen

+ District 5 +

avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 19
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Ven 26 Avr - 23:15


-Pour la même raison que tous les autres carrières qui ont un sens de l'intelligence et de la logique, donc aucun.

Mais... il faut bien qu'il y ait une raison, non? S'il n'avait pas voulu participer, il aurait simplement laissé quelqu'un d'autre. Mon esprit vague toujours. Qui serais-je, si j'étais né dans le Un, le Deux, ou le Quatre? Verrais-je les Hunger Games comme une occasion pour avoir de l'argent, de l'honneur, et de la célébrité, et non comme des Jeux sordides où meurent 11 ou 23 -là, 22- adolescents? C'est peut-être car ils grandissent au contact de ça, en apprenant que les Jeux sont bons, qu'ils sont... comme ça.

-Je me suis porté volontaire pour te faire gagner on dirait.

Ensuite, il prends deux petits beurres, probablement pour les manger. Mais... je me sens presque coupable. S'il étais le binôme de quelqu'un d'autre, tout serait mieux, pour lui.

«Désolé. Qu'ils t'aient accouplé à moi.»

Je ne suis qu'un boulet. Qui ne sert à rien. Qui n'est qu'un poids lourd pour Pierce. Je continue à gratter mes croûtes, en retenant des larmes. Pourquoi mes yeux piquent? Pourquoi les larmes veulent marquer mon visage? Le silence s'éternise.

Une croûte d'enlève. Rien de plus banale. Sauf que ça fait étrangement mal. Non. Non. Pas elle. Je regarde, et je vois que c'est LA blessure. Celle plus profonde que j'ai, qui s'était pas encore cicatrisé bien. Le sang qui en sort est trop, par rapport aux autres plaies. Je prends le duvet, en l'utilisant pour essayer d'arrêter le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierce D. Black

+ District 1 +

avatar


Messages : 618
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 22
Localisation : Arène Spéciale.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Dim 28 Avr - 23:02

« Lorsqu'on dort, y'a plus de chance de crever ∆ »


feat. Mathias M. Eriksen.
Pierce D. Black

La blague n'avait pas l'air d'avoir marcher. Il s'élargissait encore un air piteux sur le visage de Matias. En plus d'ajouter: «Désolé. Qu'ils t'aient accouplé à moi.», il commença à se gratter des plaies bizarre qui commencèrent à saigner. Pierce trouvait ça très bizarre et trouvait ce "hobbie" très.. macabre. Puis il se souvaint de Sheeba et de Victoire qui eux étaient entraînées à retracer des tributs par des traces de pas.. de sang.

« Arrête de te gratter comme ça et de saigner si tu ne veux pas mourrir. Les autres carrières pourraient nous retracer. »

Pierce imaginait mal mourir au premier jour à cause que son binôme laissait tomber du sang sur le sol.

« Pourquoi fais-tu ça ? », ajouta Pierce.

Même si ça il s'en foutait pas mal de son binôme, la curiosité prit le dessus. Mathias était très bizarre. Certes, il avait raison de s'excuser, Mathias, à Pierce. Parce que Pierce aurait vraiment voulu ne pas se traîner un petit morveux. Il aime mieux être seul, ou avec des gens expérimentés. C'est pour ça qu'il a hâte de retrouver Eddie. Pour lui, trouver Eddie, c'est comme un espoir de plus de gagner. Lui et Eddie se comprenaient et pensaient quand même de la même manière. S'il était pour trahir leur alliance, ce serait à la loyale, tout comme le ferait Pierce. Après avoir entendu la réponse de Mathias, il s'empressa de lui répéter d'arrêter, que de toute façon, ça ne servait qu'à nous faire repérer, peu importait la raison de ce tic. Pierce décida donc de prendre son duvet et d'aller dormir. Avant d'aller se coucher il goba un des petits fruit qu'il avait mit dans son sac. Malgré tout, Mathias lui avait juré qu'ils n'étaient pas empoisonnés. Donc, après son petit repas, il se couva de son duvet et se laissa bercer par les bras d'orphée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias M. Eriksen

+ District 5 +

avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 19
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Lun 29 Avr - 10:18


«Arrête de te gratter comme ça et de saigner si tu ne veux pas mourrir. Les autres carrières pourraient nous retracer.»

«D'après toi, pourquoi j'essaye d'arrêter le sang avec le duvet?»

Puis, je voyais mal comment quelqu'un pourrait nous suivre à cause d'une goutte. Surtout que pour voir une petite goutte au milieu de tout ça, il faut avoir une sacrée vue.

«Pourquoi fais-tu ça?»


Pou...Pourquoi? Pourquoi devrais-je lui raconter les raisons de ça? Pourquoi devrais-je lui parler de moi, à lui, qui... qui m'a encore rien dit sur lui et qui va probablement pas le faire?

«Ce n'est pas tes oignons.»

Après ça, il me répète d'arrêter avec ça, avant de, finalement, aller dormir. Je suis près de lui, prêt à le réveiller, au cas où quelqu'un arrive. Enfin. Quelqu'un de menaçant. Du genre... les filles du Un ou du Deux. Juste penser à la carrière du Deux me fait frissonner. Elle semblait particulièrement dangereuse lors des entraînements. Par contre, Eddie... avec qui il est accouplé? Avec la chance que j'ai, il sera avec quelqu'un de pire que moi. Je... Je voudrais m'allier avec Eden, plutôt qu'Eddie. Ou sinon, avec Matthew ou Johanne. Mais Eddie... Dans les précédentes éditions, les carrières se sont tous, ou presque, entre-tués à un moment ou à un autre. Et je n'ai pas envie de mourir car Pierce et Eddie se disputent. Bref. Je surveille les environs, en priant pour que personne arrive.



Dernière édition par Mathias M. Eriksen le Jeu 2 Mai - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierce D. Black

+ District 1 +

avatar


Messages : 618
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 22
Localisation : Arène Spéciale.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 17
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   Jeu 2 Mai - 3:51

« Lorsqu'on dort, y'a plus de chance de crever ∆ »
feat. Mathias M. Eriksen.
Pierce D. Black


« Je me promenais sur les galets en pensant à tous ceux qui sont décédés. En pensant au fait que nous ne sommes rien. En pensant que ce serait peut-être mieux quitter ce monde. À quoi sert de se battre si au final nous arrivons tous au même point final? Pourquoi serais-ce si important de réussir? Pourquoi être riche ou pauvre, fort ou faible, intelligent ou idiot, ferait une différence si, au final, la mort nous emportera tous ?

« Pierce », chuchota l'âme dans un souffle profond, « Pierce.. »

J'aurai tellement voulu m'offir son corps. M'offrir son amour. Je l'aimais. Ma tête tournait, mon coeur s'emballait. Mes pieds tombèrent dans le sable mouvant. Mes yeux ne fonctionnait plus, mes jambes non plus. J'aurai osé esquisser un sourire mais rien n'apparut. Mes dents mangent la chaire, mes lèvres goutent le sang.

« Donne moi ta vie, donne moi ton coeur »

Ô certes, j'aurai adorer pouvoir te l'offrir, je t'ai tellement aimé. J'ai rêvé à toi. J'aurai aimé pouvoir t'embrasser, faire l'amour. J'aurai aimer goûter à la vie avec toi. Mais dans un autre sens, je te déteste. Tu m'as fait mal, tu m'as meurtris. Mon coeur est détruit, mon âme partie.

« Viens avec moi, viens près de moi »

Je ne puis venir maintenant, j'ai quelqu'un à protéger. J'ai quelqu'un qui a confiance en moi et je ne le quitterai pas. Pas comme toi tu l'as fait. Je te déteste pour ça, ne l'oublit pas.

« Tu es miens. »

Je sais. Je t'aime. Je te déteste. Je suis tiens, tu es mien. Ô grand esprit. Si tu me viens en aide, je te viendrais en aide. Mais s'il-te-plaît, ne me fait pas souffrir une seconde fois. »

Tout-à-coup, Pierce se réveilla, Mathias à moitié endormi à ses côtés mais quand même encore aux aguets. Le soleil n'était pas encore levé et ne le sera pas pour bientôt. Donc, sans que Mathias le vit - en fait, même s'il l'a vu -, Pierce resta allongé à regarder les étoiles se désagréger par le soleil qui tâtait de se lever.

Pierce n'aurait pas pu se dire autre chose que:
« Je déteste les cauchemars. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsqu'on dort, y'a de chances de crever ∆

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» -{ La Poupée qui dort }- -{ TERMINE }-
» on dort ensemble, c'est ça ? [23/01/12 à 3h50]
» Lorsqu'une flamme s'éteint, une nouvelle s'allume.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Tropicae [5ème - Spéciale] :: Zone 3 :: Nord-