The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vent est libre, mais le sable va là où le vent l'envoie... [jour 1 - Nat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden E. Milroch

+ District 5 +

avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 26
Localisation : Juste devant toi ♪

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans tout juste
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Le vent est libre, mais le sable va là où le vent l'envoie... [jour 1 - Nat]   Jeu 29 Nov - 1:01

Spoiler:
 

Une étendue jaune à perte de vue. Le vent me cingle le visage. Les grains de sable m'irritent les yeux. Mais je continue d'avancer. Je n'aime pas trop l'idée d'être devant les autres. Parce que, et oui, en étant devant, on peut me suivre. Et en me suivant, on peut me voir. Et en me voyant, on peut me tuer. Tout ça, sans que je ne m'en aperçoive ! Mais, je dois avancer. Je dois marcher. Je dois m'éloigner au plus vite de la corne, des tributs... Mes empreintes restent visible au début. Mais peu à peu, elles sont effacées par les bourrasques de vent qui me rendent sourde. Si le vent n'avait pas été de la partie, j'aurais très certainement entendu les horribles cris d'agonie ou de supplication. Oui... Certainement. J'aurais également été parcourue de frissons de la tête aux pieds, par peur. Bien heureusement, je n'entends rien d'autre que le sifflement du vent.

Je crève de chaud, et je commence à être fatiguée. Je n'ai pas marché beaucoup mais j'ai l'impression d'avoir couru un marathon ! Le soleil tape fort. Trop fort. Je prends donc un petit moment pour me cacher tant bien que mal du soleil. J'enlève mon keffieh que j'enroule autour de ma tête avant de le nouer autour de mon cou, le cachant sous mon t-shirt. Je fais rapidement l'inventaire de mon sac à dos. La première chose qui attire mon regarde est la belle grosse gourde. je la prends tout en la soupesant : pleine ! Sans plus attendre, je bois une gorgée seulement, avant de la refermer et de la remettre - à regret - au fond de mon sac. J'ai également de la crème solaire... Je m'en étale sur les bras en une fine couche et sur le visage, en insistant bien sur le nez et les pommettes. Une fois cela fait, je regarde rapidement le reste : un sac de couchage, des gâteaux, des fruits secs, un filet, une corde - super ! Si j'ai besoin de me pendre... - et une lampe torche. Je reste un moment paralysée devant mon trésors. C'est le vent qui me tire de mes pensées. Il faut que j'avance ! Je ferme mon sac après avoir récupéré mes couteaux. Si je venais à perdre mon sac, sans armes, ce serait signer mon arrêt de mort ! Je les place illico-presto dans ma ceinture, à portée de main. Seuls deux sont visibles, les deux autres sous le tissus beige de mon t-shirt.

L'eau m'a revigorée ! Je me sens un tant soit peu moins fatiguée. Mais le soleil qui tape - alors qu'il ne doit pas être plus tard que onze heure du matin - m'affecte beaucoup. Moi qui ai l'habitude de vivre sous la frondaison des arbres... Ça va être dur !
Voilà, je ne vois plus du tout la Corne d'Abondance d'où je suis. Un ou deux dunes me séparent de ce lieu de massacre et de sang. Mais ce n'est carrément pas suffisant. Je me sens encore bien trop proche des carrières. Oui, ils me font quand même peur. Un chouilla !





Dernière édition par Nat Curtis le Lun 3 Déc - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden E. Milroch

+ District 5 +

avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 26
Localisation : Juste devant toi ♪

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15 ans tout juste
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Le vent est libre, mais le sable va là où le vent l'envoie... [jour 1 - Nat]   Lun 3 Déc - 18:44

La journée avance... Il doit être treize heure, ou un peu plus. Je continue ma marche, lentement mais sûrement, ne m'arrêtant que pour me désaltérer et manger un petit peu. Mes denrées ne sont pas inépuisables alors je me limite. Et ce, malgré la faim qui me tenaille le ventre. Mes pensées sont souvent tournées vers ma famille... Ils me manquent mais j'ignore cette tenaille qui me broie le cœur à chaque fois que mon esprit s'égare vers mon district. Selon moi - ce n'est qu'un avis purement personnel - montrer ses faiblesses n'est pas la meilleure chose à faire dans les Hunger Games. Je ne saurais dire pourquoi, ni d'où me vient cette impression, mais j'en suis quasi certaine !

Avec les bourrasques de vent, mes empreintes de pas sont effacées au fur et à mesure que j'avance. Ça me réconforte un peu dans mon malheur. Pourquoi donc, "mon malheur" ? Oh et bien, rien de plus simple : du sable du sable et encore du sable ! Pas un seul arbre à l'horizon, pas d'eau, pas de sarbacanes ! Je suis dans la merde jusqu'au cou, et même si je fais comme si cela n'était pas vrai, ça l'est ! Ne déprimons pas, ne déprimons pas...
Avec ce vent qui siffle à mes oreilles, je suis sourde quant aux éventuels morts. J'ai hâte et en même temps j'ai peur d'être à ce soir, où un récapitulatif des morts se fait. Et s'il était mort ?... Non, Nat, n'y pense pas ! Il ne ferait pas de mal à une mouche, il s'est sûrement caché ! Oui voilà...
Ce même vent qui change à chaque instant le paysage. Les dunes semblent être des vagues... Je suis plongée au cœur d'un immense océan de sable. Et étrangement, je n'ai pas peur. Je me sens calme, presque sereine. La force de l'esprit est plus forte que celle du corps. Aussi, je n'ai de cesse de me répéter que tout ça, les jeux de la Faim, les tributs qui s'entre-tuent, le sang, l'arène, les pièges, la survie, n'est qu'un jeu à échelle 1:1. L'esprit. Voilà sur quoi je mise !

Je ne sais pas si je fais bien de continuer à marcher sans savoir où je vais. Je sais juste que je vais droit devant moi ! Mais ma maman m'a dit que l'être humain n'est pas parfait. Qu'il a des jambes différentes : une plus courte que l'autre. Et que, de ce fait, celui qui croit marcher droit devant lui, dérive à droite ou gauche selon ses jambes... Alors, je pense que je vais droit devant moi, mais au final, je suis sûr que je ne vais pas droit. Vers où je dérive ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le vent est libre, mais le sable va là où le vent l'envoie... [jour 1 - Nat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Luna et Patricia[Libre(mais demandez avant de poster)]
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» Tentation... [libre mais Alwin, Edward, Lalwend]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Alpha [1ère] :: Zone Ouest-