The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles    Dim 28 Avr - 1:55

Matthew T. Smith
Feat. Ella J. Knowles



« La plage, c'est si beau... »

Et la revoilà partie à jacasser. Non mais ça n’a pas de bon sang! J’essaie de m’excuser et tout ce qu’elle trouve à dire, c’est de m’insulter. À ce qui parait, je suis un gros imbécile, inutile qui ne sait rien faire. Franchement, elle me connait trop mal. En fait, elle ne me connait pas dutout. Elle ne sait pas que je suis prêt à tout faire pour survivre dans cette arène de merde. Je veux absolument revoir ma famille. Je sais que Kyle est entre de meilleures mains qu’avant, que mon père et Jeanne se sont enfin ouverts les yeux sur notre condition, mais je ne veux pas infliger à mon frère la perte d’un être cher si jeune.

« T’es insupportable comme mec, j’espère que tu es au courant. »

Insupportable? Moi? Bon, je l’avoue, c’est pas la première fois qu’on me la sort celle-là, je pense que le test n’a pas eu l’effet escompté. Elle n’est pas trop pour voir le bon côté des choses. Ah lala, c’est parti pour une galère en arène. Lorsqu’elle me tourna le dos et se dirigea vers son sac en sortant sa bouteille d’eau, je fis de même. Après tout ce blabla, j’avais la gorge sèche, la température ambiante n’aidant pas.

« Pas besoin de tour de garde, on ne va pas dormir maintenant. Personnellement, je suis en pleine forme et bouger de nuit est plus pratique, enfin je pense. »

Là-dessus, elle n’avait pas tord. Notre engueulade ne nous avait pas bien affaiblis, contrairement à certains tributs qui avaient surement marchés la journée entière. Mais si jamais nous croisions des tributs qui dorment.. Que ferions-nous? Allons-nous les attaquer, ou les laisser dormir paisiblement? Ella avait déjà finit de se préparer et devenait impatiente :

« Tu attends quoi pour bouger en fait? Pour faire des blagues ou des tests, ça tu sais faire mais là il faut partir alors tu prends ton sac et on y va ou je te traine de force et tu viendras me supplier en pleurant d’arrêter. »

Je m’étais à peine relevé et aggripé mon sac, qu’elle m’empoigna solidement pour me tirer. Nous avions marchés une trentaine de minutes je dirais, mais je devais savoir ce qui adviendrait si on croisait des enfants..

« Ella? Qu’es qu’y va arriver si jamais on croise des tributs qui dorment? Si jamais on se fait attaquer, là je serai capable de me et de nous défendre, car je tiens à ma survie, mais tuer de sang froid des tributs qui dorment.. je ne.. je ne sais pas si je serais capable… »

Elle me regarda d’un air.. d’un air frustré. Elle était capable de tuer des tributs de sang froid? Comme ça, sans qu’ils nous aient attaqués. Je ne souhaite pas qu’elle me prenne pour la dernière des mauviettes et qu’elle me méprise jusqu’à la fin de l’arène, ou la fin de nos jours. Nous marchions encore un peu lorsque je décida de m’arrêter un instant, attendant une réponse de sa part et non un simple regard…

@Eques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ella J. Knowles

+ District 3 +

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 16 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles    Dim 28 Avr - 16:44


Ça devait faire maintenant une bonne trentaine de minutes qu'on marchait. Je ne savais pas vraiment où aller mais je suivais mon super coéquipier, Matthew. Bon je vous cache pas que j'ai un peu peur du coup mais soyons fous. Il faisait nuit noire mais on arrivait à se repérer grâce à la lumière de la lune qui nous éclairait suffisamment. On était partant pour allumer une lampe de poche mais après réflexion, c'était bien trop dangereux et imprudent. La plage était quand même bien plus agréable que cette jungle.

« Ella? Qu’est-ce qu’y va arriver si jamais on croise des tributs qui dorment? Si jamais on se fait attaquer, là je serai capable de me et de nous défendre, car je tiens à ma survie, mais tuer de sang froid des tributs qui dorment.. je ne.. je ne sais pas si je serais capable… »


Je le regardais d'un air frustré, ne sachant quoi lui répondre. Je ne vois pas pourquoi on tomberait sur des tributs qui dorment, enfin je n'espère pas en trouver. Les tuer serait une bonne idée, ça fera des adversaires en moins et une plus grande chance de victoire. En plus il suffit d'en tuer un pour que l'autre meurt directement après. Mais les tuer de sang froid, comme ça, je ne sais pas si j'en serais vraiment capable moi aussi. J'essaie de paraître forte devant Matthew mais je ne sais pas si je le suis vraiment. Tuer ? Je pourrais, clairement, j'en suis capable mais je n'ai jamais réellement pensé aux conséquences qui pourraient suivre. On aura les familles des victimes sur le dos qui souhaiteront qu'on meurent à notre tour puis même, au niveau psychologique, ça ne doit pas être évident de tenir le choc. La plupart des gagnants des éditions précédentes sont détruits à cause des jeux, est ce que je le serais aussi ? Je suis sûre que Matthew pétera des câbles à tout bout de champ. Au bout de quelques minutes, il s'arrêta. Il n'est quand même pas déjà fatigué quand même ? Son regard était insistant, il attendait une réponse. Je soupirais bruyamment puis je me plaçais face à lui.

«  Ça m'étonnerait qu'on tombe sur des tributs endormis en plein milieu de cette jungle Matthew. Ça serait carrément imprudent et dangereux de leur part, ils sont sûrement cachés dans un endroit sur où personne ne pourra leur tomber dessus. » Je regardais autour de nous pour vérifier que personne ne se trouvait dans les alentours. « Si jamais ça devait arriver et bien je pense, que j'en serais capable de les tuer, je m'imagine que c'est des animaux à la limite, si c'est pour survivre je le ferais sans hésiter mais... Ta question est bizarre de toute façon, ça ne nous arrivera pas donc je sujet est clos d'accord ? »

Je me posais deux secondes à terre et en sortais mon paquet de petits lu, j'ai mon ventre qui gargouille.

« Bon tu m'excuseras mais j'ai faim donc je me pose deux minutes.» J'ouvrais mon paquet et j'en proposais à mon coéquipier. «  Tiens, sers toi. » J'en mangé deux, trois puis au bout d'un certain temps, je rangeais le tout dans mon sac. « On y retourne ? On a encore beaucoup de route à faire alors ne perdons pas de temps. »

Sans attendre la moindre réponse de Matthew, je me remettais à marcher. C'est moche une jungle en fait, c'est sombre et il y a pleins de bruits super bizarres, carrément flippant. Le sable fin et le bruit de la mer qui s'écrase sur la plage me convenait parfaitement. J'aurai bien aimé me baigner un peu, je ne sais pas nager mais ça aurait été l'occasion d'apprendre.
On marchait encore pendant deux bonnes heures, on parlait de temps en temps, on se racontait quelques petits trucs sans importance mais tout en faisant le moins de bruits possible pour ne pas attirer l'attention des autres tributs qui pouvaient se trouver aux alentours.
Au bout d'un certain temps, je sentais la fatigue nous gagner petit à petit. On avait bien avancé et nous étions loin de la place maintenant.

«  Matthew ? Ça te dit pas qu'on se repose un petit peu avant de reprendre la route ? Comme ça on repartira en pleine forme. »

Je m'installais à terre, sortant mon sac de couchage de mon sac et je me faufilai dedans. Il faisait quand même bien moins chaud que tout à l'heure. Matthew faisait de même.

« Tu prends toujours le premier tour de garde ? Car si tu es vraiment fatigué je peux le prendre, ça évitera que tu t'endormes et qu'on se fasse tuer dans notre sommeil. » Dis-je en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles    Lun 29 Avr - 19:55

Matthew T. Smith
Feat. Ella J. Knowles



« La plage, c'est si beau... »

Après quelques minutes d’attente, Ella daigna me répondre. Parmis tout ce blabla, elle m’expliqua grosso modo que c’était particulièrement imprudent de dormir à la belle étoile, surtout dans cette arène. Elle n’avait pas tord, c’est vrai. Mais on n’était jamais sûr de ce qu’on pouvait croiser. Le pire dans tout, c’est qu’elle a osée dire que pour s’aider, car elle non plus n’était pas particulièrement enjouée de tuer des tributs dans leur sommeil, qu’elle pouvait imaginer que c’était des animaux. Non mais, elle n’est pas bien cette fille?! Après quelques instants elle arrêta de jacasser, et déposa son sac par terre en sortant les petits beurres. Elle en engloutit quelques uns, trois ou quatre je pense.

«Oh hé, faut se calmer un peu, on n’aura pas le droit au festin de la Corne, nous, si festin il y a. Faut rationner un peu, quatre, c’est trop.»

Je saisis alors deux petits beurres à contre-cœur, parce que je l’avoue, moi aussi j’avais faim et je les engloutit d’un coup sec. Cependant, les privations, ça me connait. Parfois on pouvait n’avoir rien à manger durant deux jours, et on ne chigna point. À peine j’avais finit d’avaler mes petits beurres, elle se remit en marche. Nous parlions de tout et de rien, de l’arène, du fait qu’on va peut-être mourir ici-même. Fallait quand même faire attention aux tributs, donc notre volume était… très bas disons. À peine un murmure. Après deux bonnes heures de marche je dirais, nous étions fatigués. La nuit était pleinement tombée, plus aucune trace de soleil. Nous n’avions aucune idée de l’heure qui était, mais tout ce que nous savions, c’est qu’il fallait se reposer. Il y avait une sorte de statue à une dizaine de mètre de nous, nous nous y sommes rendus et lorsqu’on fut arrivés je sorti mon sac de couchage et m’installa tranquillement et Ella fit de même. Ensuite, elle me posait encore une question.

«Tu prends toujours le premier tour de garde? Si tu es vraiment fatigué, je peux le prendre, ça évitera que tu t’endormes et qu’on se fasse tuer dans notre sommeil.»

La fatigue était là, mais je voyais bien qu’Ella était complètement crevée et qu’entre nous deux, elle avait plus de chances de s’endormir. L’adrénaline me tenait éveillé. Dès le moindre signe de fatigue, je la réveillerai, au pire.

«Je t’assure, ça va. Tu as l’air complètement crevée, repose toi un peu et je te réveillerai lorsque je n’en pourrai plus.» Dis-je d’un ton rassurant afin qu’elle me croit le plus possible.

À peine s’était-elle accotée la tête qu’elle s’endormit comme une buche. Le bruit des vagues était relaxant, mais je devais me concentrer sur le moindre bruit qui pourrait être un tribut qui approche. Bien sûr, le jungle non loin de nous regorgeait de milles et un bruits plus étranges les uns que les autres. Il fallait bien discerner, pour ne pas la réveiller pour rien. Je m’aperçu alors qu’une fusée pointait dans les airs. Qu’est-ce que ça voulait bien dire? Pourquoi nous nous en étions pas aperçus plus tôt? Après un certain moment, une autre fusée retentit. Une simple déduction logique permettait de comprendre que cette fusée voulait effectivement dire que la corne était là, mais aussi, donner un reperd de l’heure, même si je n’étais point sur, elle passa toutes les heures. Après 3 heures, la fatigue me guettait et le matin pointait dans environ 2-3 heures je dirais. Il me fallait me reposer. Je décidai donc de réveiller Ella, car je ne voulais absolument pas nous être fatal par ma fatigue.

«Ella? Réveille toi…» Dis-je en lui tapotant doucement l’épaule. «J’aimerais dormir un peu avant que le soleil ne se lève. Tu prêteras attention aux fusées qui éclairent le ciel de temps en temps, elles passent chaque heure et indiquent la position de la corne, je crois.»

Lorsqu’elle fut pleinement réveillée, je m’accotai sur le sol et m’endormi aussitôt.

@Eques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ella J. Knowles

+ District 3 +

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 16 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles    Mer 1 Mai - 18:24



«Je t’assure, ça va. Tu as l’air complètement crevée, repose toi un peu et je te réveillerai lorsque je n’en pourrai plus.»

Je prenais mon sac et le poser sous mon crâne pour en faire un oreiller. Il ne m'a fallu que quelques secondes pour tomber dans les bras de Morphée.
Le trou noir pour ne pas changer de d'habitude, je ne rêve jamais. Mais cette fois, Je rêvai de quelques passages, une vie de gagnant. Comme une revanche face à ma famille qui n'a jamais voulu de moi et qui soudainement me considéraient comme leur petite fille. Je rigolai et les envoyai directement aller voir ailleurs. Je vivais au Capitole, j'avais repris ma vie à zéro. Le moins agréable est que, je refaisais ma vie avec Matthew mais bizarrement, ça ne me dérangeait pas vraiment. Contrairement aux autres gagnants, lui et moi avions toujours cette joie de vivre, rien ne nous avait détruit comme si rien ne pouvait réellement nous atteindre. Les jeux nous avait tous les deux énormément rapprochés, une grande confiance régnait.Être tous les deux les vainqueurs de la cinquième édition des Hunger Games étaient comme une évidence pour tout le monde, s'en était une aussi pour nous mais nous préférions rester modeste sur ce point là. Je vivais une vie tranquille aux cotés de mon partenaire des jeux, j'étais heureuse et c'est tout ce que je souhaitai.

Vint un autre passage, toujours reliée à Matthew, c'est grand final des jeux de la faim, on tombe sur le dernier duo encore en jeu au niveau de la corne d'abondance, une grande tradition. Horrifiée, je réalise qu'un de mes adversaire n'est personne d'autre que Niall, mon frère jumeau et sa partenaire, Darcy. Les larmes montent et je regarde Matthew, qui est à bout de force mais plus déterminé que jamais à en finir. « Matt, c'est Niall... » Lui murmurais-je désespérément. Évidemment, il sait très bien de qui il s'agit, je lui en avais parlé tellement de fois. Insensible, mon coéquipier sort les derniers couteaux qu'il lui reste et s’apprête à lui embrocher en me criant qu'il veut rentrer chez lui en pleurant à son tour. Couteau à la main, je regarde Niall de mes yeux noyés par les larmes, son visage est sans expression et ça me fait encore plus mal. Il s'est porté volontaire pour pouvoir me protéger dans l'arène, mais ça, c'était avant de savoir les règles. Il a le regard dur puis il murmure quelque chose à sa coéquipière, celle ci brandit son poignard et saute sur Matthew, qui reste impuissant probablement parce qu'il n'avait pas vu le coup venir, pour lui trancher la gorge. Je me souviens avoir crier et de m'être laisser tomber au sol, à coté du corps de Matt, voyant mon frère jumeau s'approcher de moi et me chuchotant dans l'oreille «C'était toi ou moi et le choix a été vite fait. Je suis désolé Ella. » avec un léger sourire au coin des lèvres. Puis une puissante décharge me traversa et plus rien, juste le bruit du coup de canon mélangé au rire des deux gagnants au loin.

« Ella ? Réveille toi... »

Je me réveillai dans un petit sursaut et n'écoutai qu'à moitié ce que Matthew était en train de me dire. Je faisais juste un signe positif de la tête pour lui dire que j'avais compris, histoire de le rassurer un peu.

« Tu peux dormir sur tes deux oreilles avec moi. » Dis-je sur un ton blagueur.

Puis il s'endormit aussi vite que moi. Je ne me sentais pas très bien, repensant aux deux rêves que j'ai pu faire, enfin surtout au deuxième, avec Niall. Il est vrai que je fus un peu soulagée en repensant qu'il n'était pas ici avec moi, que ce n'était qu'un mauvais rêve qui ne se réalisera jamais mais d'un coté, je ne pus m'empêcher de penser que ça aurait pu être vrai.
Je me blottis dans mon sac de couchage, comme pour me rassurer mais aussi parce que j'avais froid, puis je regardais mon coéquipier dormir, son visage était paisible. Un sourire me traversa le visage. Oh mon dieu, aussitôt que je m'en rendis compte, j'avais envie de me gifler pour me ramener à la réalité. Non, non, je deviens aussi folle que lui, c'est de sa faute. Il faut que je me concentre sur son histoire de fusée. Ah bah en voilà une, une heure c'est ça ? Une heure que je suis réveillée. Je guettai les horizons, tous mes sens en éveille. On pouvait entendre le bruit de la mer d'où l'on était, c'est tellement apaisant et reposant. Je jetais des coups d’œil de temps en temps à mon partenaire ne pouvant m'empêcher de penser à mon premier rêve. Je n'oublie pas son test débile pour autant, oh non. Puis ce n'était qu'un rêve après tout, rien de plus. On est toujours coincés dans cette arène et on est loin d'en sortir vivant pour le moment. Au bout d'un certain temps, une fusée, puis deux et le soleil commençait à se lever petit à petit sur l'arène, débutant la deuxième journée. Et moi en attendant, j'attends que Matthew se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles    Sam 4 Mai - 4:52

«Tu peux dormir sur tes deux oreilles avec moi

Elle avait dit ça avec un ton blagueur, mais à peine m'étais-je mit la tête sur mon oreiller, le marchand de sable m'emporta.

- Rêve -

Il y avait Swan et Enora d'un côté. Les tributs morts du district 8, Olympe, Farron et Juliette, de l'autre. Swan et Enora avaient eu une prise de bec comme on avait l'habitude de les voir. Malheureusement, cette chimie qui serait sensée nous habiter afin qu'on survive n'était absolument pas au rendez-vous. Mais Olympe, Farron et Juliette essayaient de nous dire quelque chose. Ce n'était pas dutout clair. Elles criaient, ça se voyait de leur expression faciale, mais .. mais .. rien ne sortait de leur bouche. Absolument rien, même le moindre petit son ne sortait. Mais pourtant, j'avais réussi à déduire le message, pendant que les deux autres continuaient à se détester. Elles voulaient qu'un de nous deux gagne, qu'un autre gagnant du District 8 soit clamé haut et fort dans tout Panem. Prouver que le District 8 n'est pas un district misérable. Swan l'a déjà fait, il fallait que moi ou Enora vengiont les autres morts. Mais parti comme c'était, j'allais devoir me taper toute la charge, car Enora se préoccupait plus de ses ongles qu'autre chose. Seul les visages de Juliette, Farron et Olympe restèrent, Swan et Enora avaient disparues. Elles disparaissaient peu à peu, elles aussi. Mais heureusement, elles eurent le temps de me dire «Ne fait pas honte à ton district, Matthew. Ne prend pas exemple sur Enora, elle, n'a absolument aucune chance. Toi, tu as toutes tes chances. Réussit pour nous. Montre ce dont le District 8 est capable et resplendit aux côtés de Swan Kae. Ne perd jamais espoir de t'en sortir.»

- Fin du rêve-

Mais tout d'un coup l'hympe de Panem me tira de mon sommeil et je ne pu lâcher un petit cri quand je vit le visage d'Enora affiché dans le ciel. C'est bien ce que je pensais, j'allais absolument tout faire pour venger cette morte de plus dans le District 8. Venger la famille Marthaine, qui venait de perdre une autre de ses filles. Venger les Nimoga, et les Peyrolles aussi. Venger tout Panem en entier. Le soleil ne tarda pas à se lever qu'Ella remarqua ma présence à ses côtés.

«Coucou toi.» lui adressais-je avec un sourire en coin. «Prête à venger Panem de tout les morts causés par ces satanés Hunger Games? Qu'ils soient carrières ou tributs, tout ces enfants sont morts à cause du Capitole. Nous devons les venger.» dis-je en regardant bien haut dans le ciel, en espérant que les caméras m'aillent captés.

Je regardai autour de moi si quelque chose avait changé, mais non. On était toujours à la même place sans aucunes traces de tribut, apparement. On devait s'éloigner le plus possible de la Corne, afin d'éviter les carrières ou les grosses alliances le plus possible.

«Je pense qu'on devrait continuer notre marche vers le sud et ne pas rester planté ici plus longtemps.» dis-je en roulant mon duvet et en le renfonça dans mon sac à dos. «J'espère juste qu'on ne croisera pas de tributs... Mais si danger il y a, nous allons devoir nous protéger

Je sortis ma bouteille d'eau, m'humidifia la gorge et avala deux autres petits beurres. Plus tard, j'en mangerai plus, mais pas maintenant. Une grande journée nous attend.

«J'espère que tu es en forme, car ce sera une autre grosse journée de marche. Le but est de se rendre à l'extrême sud de l'île

Et je me leva en partant vers la direction qui me faisait le plus de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles    

Revenir en haut Aller en bas
 

La plage, c'est si beau... ft. Ella J. Knowles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Tropicae [5ème - Spéciale] :: Zone 1 :: Ouest-