The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games

Un forum RPG sur les Arènes de Hunger Games...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marchons dans la joie et la bonne humeur! [Ft Matthew] Jour 2.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ella J. Knowles

+ District 3 +

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 16 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Marchons dans la joie et la bonne humeur! [Ft Matthew] Jour 2.   Dim 5 Mai - 19:46


RP précédent:
Spoiler:
 

Contre toute attente, mais surtout parce que j'avais complètement oublié, l'hymne de Panem retentit dans toute l'arène, il est l'heure de découvrir les morts de cette première journée. Je levai les yeux au ciel et je ne pus m'empêcher de penser à mon partenaire de District, Tyler. Au fond, j'espère vraiment qu'il n'est pas mort, le District trois mérite leur gagnant cette année. Je sais très bien qu'il s'agira de moi mais il faut toujours une roue de secours qui est Tyler haha. Je regardai silencieusement les deux visages qui s'afficher dans le ciel dont la tribut du District huit parmi les deux tributs. Est ce que Matthew la connaissait bien ? Est-ce que cette tribut était son amie ? Après courte réflexion, ce n'est pas vraiment mon problème, j'espère juste qu'il ne fera pas le déprimé quand il apprendra qu'elle est morte et qu'on avancera comme prévu. Je n'ai pas l'intention de me laisser mourir avec lui, je veux gagner. Le soleil commençait à se lever et je tournai mon regard vers un Matthew réveillé.

« Coucou toi. » Me dit-il avec un magnifique sourire en coin qui pourrait faire craquer n'importe quelle fille dont moi. «Prête à venger Panem de tout les morts causés par ces satanés Hunger Games? Qu'ils soient carrières ou tributs, tout ces enfants sont morts à cause du Capitole. Nous devons les venger.»

Et bien nous avons affaire à un coéquipier déterminé aujourd'hui, ou alors c'est encore un de ses tests pour voir si je vais le suivre dans son délire ? Provoquer le Capitole n'est pas encore dans mon délire, je préférerai me faire discrète plutôt que de les avoir sur le dos et mourir dans un de leur piège débile. Je le regardais d'un air exaspéré. Je l'écoutai d'une oreille distraite, rangeant mes affaires en même temps prête à partir loin de cet endroit. Je buvais également de l'eau et me contentais de manger un petit gâteau, lui qui râlait hier que je n'y allais pas de main morte au niveau de la nourriture.

« Doucement sur la nourriture hein, c'est ce que tu m'as fais remarquer hier je te rappelle ! » Dis-je fièrement.

Il ignora ma remarque, ce n'est pas plus mal, ça m'aurait mise de mauvaise humeur qu'il commence à répliquer. La journée se promettait encore ensoleillée, on va pouvoir bronzer en marchant, cool !

«J'espère que tu es en forme, car ce sera une autre grosse journée de marche. Le but est de se rendre à l'extrême sud de l'île.»

J’acquiesçai d'un mouvement de tête et je lui emboîtai le pas. Je gardai un de mes couteaux dans ma main droite, prête à attaquer si deux tributs venaient à nous tomber dessus. On marcha en silence vers le sud et sous la chaleur de l'île. Je pouvais sentir les courbatures de la veille, à vrai dire je ne suis vraiment pas habituée à marcher aussi longtemps.
Au bout d'une petite heure de marche, toujours aucun adversaire en vue. L'île est vraiment grande en fait, on risque pas de croiser quelqu'un. D'un coté tant mieux, on vivra plus longtemps mais ça veut dire que les autres aussi. Ils doivent tous être à la corne à mon avis. Qu'ils se tuent entre eux, ça nous fera moins de travail et plus de chance de gagner.

« Bon parle moi un peu de toi Matthew le taré, j'ai envie de savoir avec qui je vais passer les prochains jours les plus affreux de ma vie. Je suis sûre que tu es quelqu'un de très intéressant.» Dis-je sur un ton ironique. « Puis ça nous occupera car marcher silencieusement n'est vraiment pas amusant tu trouves pas ? Va si, je t'écoute. » Dis-je avec un grand sourire.

J'ai bien envie qu'il me parle de ses crises de nerfs où je ne sais pas trop quoi pour savoir à quoi m'attendre. J'ai trop peur qu'il se mettre à péter un câble et qu'il décide de m'étrangler d'un seul coup, nous faisant mourir tous les deux.

« Au fait, c'est ça que je voulais te demander, tu la connaissais bien Enora machin ? »


Dernière édition par Ella J. Knowles le Jeu 9 Mai - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew T. Smith

+ District 8 +

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 20
Localisation : Somewhere far away.

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 15
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Marchons dans la joie et la bonne humeur! [Ft Matthew] Jour 2.   Mar 7 Mai - 20:45

«Doucement sur la nourriture hein, c’est ce que tu m’as fait remarquer hier je te rappelle!» avait-elle dit sur un ton hautain. Déjà, je faisais très attention et là, elle venait de me ramasser car j’avais mangé un peu plus qu’hier? Un humain ça mange, hein. On est pas des bêtes sans estomacs. Déjà que j’ai autant d’estomac qu’une vache quand il y a de la bouffe, mais là, je me dois de faire attention, car j’ai déjà mit ma famille dans la merde en bouffant tout dans mon sommeil et je ne souhaite pas mettre ma vie, et la sienne en danger.

«Bon, ok, on se calme un peu. J’en ai pas mangé autant que toi hier, je te rappelle.» dis-je d’une toute petite voix qu’Ella n’entendit surement pas. Peu après, nous recommencions à marcher vers la pointe Sud de l’île. Après une bonne heure de marche, il n’y avait aucune trace de tributs devant ou même derrière nous. Cette île était vraiment grande, bien plus que je ne le pensais. Au moins nous sommes en sécurité, seuls. Ella coupa le silence nettement. «Bon parle moi de toi Matthew le taré. J’ai envie de savoir avec qui je vais passer les prochains jours les plus affreux de ma vie. Je suis sûre que tu es quelqu’un de très interessant.» Elle avait dit ça sur un ton tellement ironique. C’en était presque pitoyable. Mais il ne fallait pas que je réplique, sinon c’était reparti pour deux bonnes heures, encore. «Puis ça nous occupera car marcher silencieusement n’est vraiment pas amusant tu trouves pas? Va si, je t’écoute.» Elle avait fait un de ses sourires éclatant, elle voulait vraiment tuer le temps.

«Bon d’accord.» lui répondais-je avec un autre beau gros sourire. «J’ai 15 ans, comme tu le sais, je viens du District 8, celui du textile. J’ai un petit frère à la maison avec des parents, qui quand j’étais là, ne s’occupaient pas dutout de nous. Je faisais tout, absolument tout. Je ramenais de la nourriture, m’occupais de mon frère. Ma folle de belle-mère et mon père ne daignaient pas m’aider à LES faire survivre.» J’étais essoufflé, j’avais parler un peu plus fort? Trop même? Je sortis un couteau de mon sac pour éviter toute éventuelle attaque de tribut en prenant soin de scruter les alentours. «Ils m’ont promit de bien s’occuper de mon frère si jamais je mourrais. Je n’ai aucune idée si je peux les croire, mais ils ne tiennent surement pas qu’un autre de leur fils aient des chances de mourir dans une arène. J’espère seulement que Kyle ne sera pas pigé, que je sois vivant, ou non…» Et je commençais à avoir des spasmes dans les bras, à pleurer. Et puis merde, une autre de ces foutues crises de nerfs. J’EN AI MARRE. J’étais sur le bord des convulsions, mais je réussi à me maîtriser juste attend.

«Désolé, crise de nerfs. Tu devras aussi t’habituer à ça. Depuis que je suis au Capitole, j’en fais sans cesse. Tu ne t’imagines même pas comment ça peut être désagréable. En situation de combat, rien n’est sûr. Mais je suis capable de me contrôler et de transférer cette énergie dans mon combat. Enfin, je pense. Ça ne peut que me rendre plus dangereux.» Elle m’avait drôlement bien écoutée. C’en était presque étonnant. Enfin, ça l’était, je ne croyais pas que mes petites histoires étaient si passionnantes. Ou étais-ce la crise de nerfs? Je ne sais pas trop, mais elle avait mon attention. Jusqu’attend où elle me posa une drôle de question. «Au fait, c’est ça que je voulais te demander. Tu connaissais Enora machin?» Bon. Sa mort ne m’a fait que penser à sa famille, qui venait de perdre ses deux filles, mais bon. «Pas vraiment, non. J’avais vu Farron se faire piger il y a 2 ans. Elle s’est fait tuée par un carrière, si je ne me trompe pas. Un gars du 1.. Lysander, calciné par une boule de feu, si je me souviens bien. La seule chose à laquelle je pense, c’est à leurs parents, qui doivent être dévastés. Sa mort ne me fait pas grand chose, honnêtement.» C’était un peu faux ça. J’avoue que perdre une autre fille de son district, ça fait quelque chose. C’est pour ça que j’allais devoir rentrer sain et sauf, bien vivant, avec tout mes membres. Mais je ne voulais pas paraître faible devant elle. Surtout pas. Elle allait me renier et se suicider, probablement. Mais moi aussi j’étais interessé par elle, je voulais en savoir plus. Maintenant restait qu’à savoir si elle allait m’accorder ce privilège. «Et toi, tu ne m’as pas parlé de toi non plus? Ni de ta réaction si ton partenaire de district mourrait d’ailleurs…»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ella J. Knowles

+ District 3 +

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du Tribut : 16 ans
Inventaire du tribut:
Liens dans l'Arène:

MessageSujet: Re: Marchons dans la joie et la bonne humeur! [Ft Matthew] Jour 2.   Mer 8 Mai - 18:47


Matthew ne répliqua pas et ce mit à me raconter sa vie comme je lui avais si gentillement demandé pour faire passer le temps. Je l'écoutai avec beaucoup d'attention et j’arrêtai de faire mes commentaires de garce pour une fois. Il me raconta tout d'une seule traite, j'eus presque un peu de mal à suivre au début. Je pouvais presque me reconnaître en lui, on avait pas mal de points en commun, c'est sûrement un signe du destin. Ça doit vraiment être cool de vivre dans le District du textile, tu peux presque avoir tous les vêtements que tu veux, il te suffit de les créer toi même et puis voilà. De mon coté, je peux me construire une télé mais pour regarde les Hunger Games chaque année, non merci. Ces jeux sont d'une débilité inférieure à mon niveau d'intelligence, moins je regarde mieux je me porte. Je regarde tout le temps le moment du final, pour connaître le gagnant et savoir si le District trois aura son mentor, mais ils se font tous tuer des le début, je vis dans un District de nul. Je compte bien être la première gagnante du District trois, imaginez le nombre de personne qui sera fier de moi.
Matt fit une pause dans son récit,il était essoufflé , ça s'entendait dans sa voix. Son ton avait haussé vers la fin, peut être parce qu'il était énervé de tout ça et il sortit son couteau puis scruta les alentours juste au cas où.

«Ils m’ont promit de bien s’occuper de mon frère si jamais je mourrais. Je n’ai aucune idée si je peux les croire, mais ils ne tiennent surement pas qu’un autre de leur fils aient des chances de mourir dans une arène. J’espère seulement que Kyle ne sera pas pigé, que je sois vivant, ou non…»

C'est clair que ça serait pas de chance si son petit frère venait à participer lui aussi aux Hunger Games. Au fond, je lui souhaite que ça n'arrive jamais, c'est comme ci je voyais Niall partir pour les jeux aussi, je crois que je préférerai être morte que de le voir mourir dans une des arènes de ces jeux minables. Je ne savais pas trop quoi lui répondre, de peur de dire une bêtise ou de faire une remarque plutôt méchante sans faire attention. Dans ces moments là, je préfère me taire.
Soudainement, mon coéquipier fut prit de spasmes et... Il pleure ? Merde, ça doit être de ma faute, j'aurais pas du lui dire de parler de lui et il serait pas là en train de pleurer et bouger ses bras bizarrement en évoquant son petit frère. Il me faisait vraiment flipper, tellement flipper que je m'écartai de lui de peur qu'il me tue avec son couteau par accident. Bordel, qu'est ce que je fais ? Je lui dis de se calmer ou ça l'énervera encore plus ? Je lui crie dessus ? Je lui donne une claque sinon ? C'est souvent efficace ce genre de truc.

«Désolé, crise de nerfs. Tu devras aussi t’habituer à ça. Depuis que je suis au Capitole, j’en fais sans cesse. Tu ne t’imagines même pas comment ça peut être désagréable. En situation de combat, rien n’est sûr. Mais je suis capable de me contrôler et de transférer cette énergie dans mon combat. Enfin, je pense. Ça ne peut que me rendre plus dangereux.»

Oh mon dieu, comme c'est rassurant. J'ai tendance à penser que notre fin est proche en fin de compte. Alors c'est ça son truc de taré ? Parce que c'est vraiment un truc de.. Taré, il m'a vraiment peur. J'ai cru que j'allais mourir, il se rend pas compte. Enfin si, sûrement. J'avais préféré changer de sujet et lui poser la fameuse question sur sa partenaire de District.
Il me racontait que sa sœur avait déjà été tirée au sort il y a deux ans. Leurs parents ont perdu leur deux filles, ça doit être horrible. J'avais comme une petite boule dans la gorge, ça pourrait nous arriver à tous les deux, ça prouve que le risque zéro n'existe pas. Mais apparemment ça ne le touché pas plus que ça, d'un coté tant mieux, ça ne nous empêchera pas d'avancer. Je me contentai de lui sourire comme seule réponse, ne sachant encore une fois quoi dire.

«Et toi, tu ne m’as pas parlé de toi non plus? Ni de ta réaction si ton partenaire de district mourrait d’ailleurs…»

Parler de moi ? Euh oui mais non, enfin pourquoi pas mais c'est pas dans mon délire en fait. Je préfère rester la fille mystérieuse qui ne parle jamais d'elle. Non c'est pas vrai. Je pourrai faire un effort, il l'a bien fait lui. D'un coté c'est normal qu'il me le demande en retour mais ça ne me plaît pas trop.

« Euh oui, si tu veux. » Dis-je en me raclant la gorge pour m'éclaircir la voix. « Et bien moi je viens du District trois et j'ai seize mais mais toi aussi tu sais déjà tout ça. J'ai un frère jumeau, Niall. Il représente vraiment beaucoup pour moi, on est comme les cinq doigts de la main. Il a été là pour moi quand j'ai appris que mon père était mort suite à une maladie incurable il y a maintenant trois ans. Ça nous a même encore plus rapproché. Depuis ça, ma mère est en pleine déprime et se laisse mourir dans un coin, elle ne s'occupe plus de nous, on se débrouille tout seuls en s'aidant et il n'y a rien à faire pour son cas. » Je fis une courte pause et me mis à soupirer. « Je pensais qu'il m'accompagnerait ici pour me protéger dans l'arène quand j'ai été choisie, mais je lui ai interdis. J'espère qu'il s'en sort tout seul, au District. » Dis-je avec un sourire triste.

Au fond j'aurai aimé qu'il soit ici avec moi, sa présence me manque. Mais seulement un de nous deux aurait pu rentrer à la maison et je n'aurai pas pu rentrer sans lui avec moi. Si ça se trouve, on se serait retrouvé à deux, il aurait été à la place de Matthew et on aurait vaincu ensemble.

« Pour Tyler s'il venait à mourir, je ne sais pas comment je réagirai, probablement mal? Je ne sais pas. Je le connais assez bien, on est resté ensemble tout le temps qu'on pouvait quand on est arrivé au Capitole. Je sais que je peux lui faire confiance, c'est vraiment quelqu'un de bien. On s'était promis de faire une alliance à deux mais vu les conditions, ça risque d'être compliqué. De toute façon, je sais qu'il va aller loin. Il a une âme de vainqueur, j'espère juste ne pas me retrouver face ç lui lors du grand final. »

J'avais dis tout ça d'une traite, comme si je me confiai à quelqu'un. Je venais un peu de casser mon image de fille dure et de garce face à Matthew mais d'un côté, ça faisait vraiment du bien de parler de tout ça à une personne. Je vais vivre encore beaucoup de chose avec lui, j'en suis sure autant rester dans de bons termes et arrêter de jouer la méchante, juste un peu le temps de quelques jours ou quelques minutes. Je reprendrai mon activité de fille méchante tôt ou tard mais pas pour le moment, pas maintenant.

« C'est quand même vraiment flippant tes crises de nerfs, j'ai cru que tu allais me tuer tout à l'heure. J'ai vu ma vie défiler, truc de dingue ! » Dis-je en blaguant mais gentillement.

J'avais envie de détendre l'atmosphère, ne pas rester à se morfondre d la séparation avec nos frères mais plutôt de tout faire revenir en vie chez nous, pour eux. Pour qu'ils soient fiers de nous, un peu pour nous venger aussi.

« Je ne sais pas ce que tu en penses, mais ça serait bien de commencer à chercher un point d'eau et un peu de nourriture non ? Parce qu'on va vite arriver à sec et à ce moment là, on sera bien dans la merde. Qu'est ce que tu en dis ? » Lui demandais-je avec un sourire.

J'attendais sa réponse pour savoir quoi faire ensuite, s'il fallait changer de direction ou non quand j'attendis un bruit. Un bruit de pas, de gens qui parlent. Je me stoppai net, et j'arrêtai tout de suite mon coéquipier à lui sautant dessus et en mettant ma main sur sa bouche pour qu'il ne dise aucun mot, de peur qu'on se fasse repérer.

« Je crois qu'il y a des tributs qui approchent... » Lui chuchotais-je.

J'attendais comme ça pendant un certain temps pour m'assurer qu'il n'y avait rien et que ce n'était qu'un mauvais tout de mon imagination. Mais rien.

« Fausse alerte, en fait c'était pour te tester, voir ta réaction. Ou pas... Enfin bref, ça devait juste être le bruit des arbres avec le vent ou je ne sais quoi. » Dis-je en riant nerveusement. « Alors on fait quoi Matt? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Marchons dans la joie et la bonne humeur! [Ft Matthew] Jour 2.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marchons dans la joie et la bonne humeur! [Ft Matthew] Jour 2.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au début, j'étais de bonne humeur. ⎢ Crépuscule
» Des rires, de la joie et de la bonne humeur dans une époque troublée ( Thomas Percy & Margaret Fleming)
» Votre humeur en un gif
» Un smiley pour ton humeur !
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Cornucopia : Forum RPG Hunger Games :: Corbeille :: Anciennes Arènes :: L'édition Tropicae [5ème - Spéciale] :: Zone 1 :: Sud-